Activation alarme pour IPX800

Bonsoir tout le monde,

J’ai lu pas mal de post sur le sujet alarme avec un IPX800, mais reste un point qui n’est pas encore au point : les commandes (digicode, télécommande) pour activer / désactiver le mode alarme.
Un post parlait du Wiegand en 2020, mais ça n’a pas trop changé depuis :slight_smile:

Du coup, je viens vers vous pour avoir des retours d’expériences, un produit, etc. qui me permette de gérer mon alarme ?
J’ai récupérer un contrôle d’accès Unifi (access hub)qui fonctionne encore bien, pensez-vous que ce type de produit pour activer / désactiver soit intéressant ? (lecteur de badge, du NFC des téléphones, à distance).

Mon but étant d’avoir un système simple, robuste (c’est une alarme quand même) et qui ne consomme pas trop malgré tout.

Merci

Max

Bonjour,
si vous utilisez un contrôleur Wiegand TCP/IP avec sorties relais pour pilotage de gâche, il devient alors très simple d’interfacer la carte avec les entrées digitales de l’IPX800.
L’accès serait vérifié par un clavier ou lecteur RFID, le contrôleur activerait le relais adéquat en cas de code valide. Le changement d’état est perçu par l’entrée digitale, l’ipx800 exécute les scénarii correspondants.
exemple de schéma :

Pour le beeper (facultatif) , un NE555 suffit pour faire un beep intermittent. Le but est d’alimenter en continu sur temporisation (Tb) le module via un relais de l’ipx800, le module génère un signal carré qui alimente à son tour un piezzo (par intermittence)

Si vous ne savez pas fabriquer ce genre de petit montage, il existe des modules prêts à l’emploi que vous pourrez connecter à un buzzer actif type piezzo (ne pas prendre un modèle passif). Le modèle présenté permet le réglage des impulsions ( NE555 Duty Cycle/fréquence réglable Module électrique Square/Wave rectangulaire)

A la place de ces modules NE555, il est également possible d’utiliser un arduino micro ou nano, sur lequel on connecte la sortie relais de l’ipx à une entrée digitale (pin 10 par exemple en PullDown), le buzzer sera connecté à une sortie (12 par exemple) et sera alors piloté par un mini programme.
exemple en C++ :

void setup() {
   // initialise les broches
   pinMode(12, OUTPUT);
   pinMode(10, INPUT_PULLDOWN);
}

void loop() {
if (digitalRead(10) == HIGH){
  for (int x = 0; x < 10 ; x++){
     tone (12, 600); // allume le buzzer actif 5V
     delay(500);
     noTone(12);  // désactive le buzzer
     delay(500);
  }}
}

La fonction tone() spécifie le numéro de la broche et la fréquence du son. notone() arrête le son.
L’avantage de l’arduino est la possibilité de recevoir plusieurs commandes sur ses entrées digitales et générer des sons et des rythmes différents selon la commande avec 1 seul buzzer.

Bonne journée

2 « J'aime »

Bonsoir,

Merci pour votre retour très complet !

J’ai regardé, c’est pas mal les NE555, je ne connaissais pas.

Du coup, si je reste dans le même principe avec le Unifi Access hub ou bien un contrôleur autonome comme le Dahua ASI1201 que l’on trouve à une 60aine d’euros ca peut le faire.
Pour l’unifi faut juste que je mette la sortie 12v sur un relayage avant de rentrer sur l’IPX

Du coup la même entrée d’IPX sert à l’activation et la désactivation de l’alarme ?

le problème des produits standalone, c’est qu’ils sont à la fois lecteur et contrôleur.
Du coup, entre votre clavier et la commande d’armement/désarmement (entrée digitale de l’ipx) c’est seulement une paire non protégée en 12 Volts qui va se retrouver exposée aux cambrioleurs bidouilleurs.
Je vous conseille de mettre un lecteur et un contrôleur séparés. Ce sera alors un bus Wiegand que le cambrioleur devra bidouiller. Même si c’est faisable, ce sera moins facile que de shunter 2 fils avec un trombone :wink:

Sinon, oui, il est possible d’armer et désarmer avec une même entrée digitale, c’est la programmation qui fera la différence.

1 « J'aime »

Ok merci.

Je vais rester à mon avis sur l’instal avec l’unifi pour démarrer mes tests en Armant / Désarmant une entrée digitale :slight_smile:

J’ai regardé un peu partout sur le net, il y a pas grand chose qui permet d’avoir une solution « souple » mais sécuritaire…
J’ai trouvé ceci qui permet d’avoir 2 lecteurs avec un contact sec pour attaquer l’IPX800 et en plus il y a une appli mobile… a voir

Bonjour,
sur les grands sites de vente en ligne vous trouvez des produits certainement 10 fois moins chers.
Pas besoin qu’il soit https car il n’y a pas besoin de le rendre accessible depuis l’extérieur, sauf si c’est pour une résidence en location avec gestion de badges temporaires que vous souhaitez gérer à distance.
Pas besoin non plus qu’il soit capable de piloter 128 portes avec 10000 utilisateurs.
En restant avec un simple contrôleur TCP/IP avec web embarqué vous êtes capable d’enregistrer les badges depuis n’importe quel navigateur internet chez vous (certains contrôleurs sont avec logiciel à installer ce qui d’ailleurs est le cas de la plupart des alarmes pro). Pour ce qui est du reste (armement, ouverture/fermeture, …) ce sera via les dashboards de la V5 et sa programmation. Je rappelle que la V5 est HTTPS, elle peut sans problème être rendue accessible via internet et pourra permettre la gestion de l’alarme.
bonne journée

Bonsoir,

Ah ok, je ne savais pas pour la v5. De mon côté ça sera une V4 que j’avais déjà sur ma domotique :slight_smile:

Ce qui m’intéressait avec la solution Accor, c’était le côté lecteur de badge (mifare classic à minima et pas de simple rfid sans protection) + NFC avec jeton pour les téléphones portables. C’est pas trop simple à trouver en produit de bonne qualité quand on regarde sur google ou alors c’est des produits qui consomme énormément…
→ Je vais regarder à nouveau du coup pour le contrôleur si je trouve autre chose.

Bonjour,

Il y a pas mal de lecteur rfid simple qui peuvent gérer le contrôle avec badge RFID + code 6 chiffres.
Même si le RFID n’est pas très sécurisé en soi, la combinaison avec code rajoute déjà pas mal de sécurité sans tomber dans des solutions complexes/couteuses.

Tu peux aussi rajouter un niveau supplémentaire avec identification personnelle. Soit par caméra type netatmo welcome qui fait de la reconnaissance faciale soit avec un petit lecteur d’empreinte digitale. Certains sont intégrés aussi dans les lecteurs RFID.

Bref, dans l’idée une piste serait de combiner des authentifications moins « safe » mais plus simples à trouver et moins couteuses à la place d’avoir une authentification unique « safe ».

A creuser.
Jon

1 « J'aime »