Connexion TCP depuis IPX800 v4

Bonsoir,

Je voudrais savoir s’il existe un moyen pour faire établir une connexion TCP entre l’IPX et un périphérique réseau afin de lui envoyer un ordre.

Il s’agit d’une carte 2 relais à base d’ESP8266 (ESP-01S) qui ne peut se piloter que de cette façon.

Des applis Android telles que ESPeasy permettent d’établir la connexion TCP, la maintiennent (par des keep-alive) et permettent d’envoyer des messages (4 octets pour faire basculer les relais).

Je cherche donc à pouvoir refaire la même chose depuis mon IPX. Je n’ai pas l’impression que ce soit possible car s’il existe bien des Push UDP ou Push HTTP (GET ou POST), je n’ai pas trouvé de moyen de faire un « Push TCP ».

Existe-t-il un moyen de contourner ce pb directement sur l’IPX ? Sans passer par un serveur node.JS ou une passerelle relais, bien sûr…

Merci de vos idées…

Pat

Bonjour Patrice.
L’ipx800 accepte les connexions entrantes mais ne peut les établir en sortie. et y envoyer des infos.
il va falloir un intermédiaire.
Par exemple, ipx800 vers un NAS par http, puis NAS vers ESP via M2M…Dans le wiki concernant l’API, j’ai mis des exemples en PHP.

N’as tu rien trouvé côté UDP pour l’esp?
Bonne journée.

4 « J'aime »

Bonjour François,

Merci de ta réponse à laquelle je m’attendais un peu :wink:

Le passage par un intermédiaire est donc la seule solution. Je sais faire via un ESP8266 et j’ai déjà fait des choses de ce genre avec node.js via mon NAS (cf mon wiki sur les boitiers Heatzy). J’aurais juste voulu éviter cet intermédiaire.

Sur l’ESP il n’y a a priori pas grand chose de possible car, sur ces cartes 2 relais, l’ESP01S ne sert qu’à établir la connexion WiFi. Toute « l’intelligence » de la carte réside dans un autre microcontrôleur (un STM8S) qui n’est a priori pas facilement programmable…

L’achat de ces cartes est une erreur de ma part. J’avais acheté précédemment une carte mono-relais avec un ESP01S pour piloter mon ballon d’eau chaude via mon IPX. Sur celle-ci, toute « l’intelligence » est gérée par l’ESP qui permet de basculer directement le relais branché sur une des GPIO. Je pensais qu’il en était de même sur cette version 2 relais et que le 2ème relais était pilotable par la 2ème GPIO. Mais ce n’est pas le cas…

Merci de ton aide et bonne journée.

Patrice

Si c’est juste une carte à relais sans fonction particulière , le plus simple est alors de changer de modèle pour une communication http.

Le proto que j’ai fait à base d’ESP12F et d’une carte relais ordinaire fonctionne sur ce principe. L’intérêt de la carte à base d’ESP01 était sa compacité pour la faire tenir dans un boitier encastré au mur. Et ce qui m’a piégé c’est cette différence que je n’ai pas vue entre le modèle 1 relais dont l’ESP01 pilote directement le relais et le modèle 2 relais qui passe par un microcontrôleur intermédiaire.

Je cherche donc à voir ce que je peux faire des 3 cartes que j’ai achetées… :sweat_smile:

1 « J'aime »

Bonjour,

J’utilise aussi des ESP8266 avec ESPEASY.
Il est possible de faire des push depuis l’IPX vers ESPEASY. J’utilise aussi la fonction lien html.
Pour activer un relais, il faut chercher la commande spécifique pour le plugin relais ou agir sur le GPIO.

Cdlt

Bonsoir Francis,

Merci de cette réponse, mais comme vous avez pu le voir dans les échanges précédents, le problème ne se situe pas là. L’ESP01S qui est sur la carte ne peut pas être déprogrammé de son firmware de base en commandes AT. Il ne sert qu’à établir le lien entre le microcontrôleur de la carte et le WiFi. La carte peut même fonctionner en pilotage série pur, sans ESP01 en envoyant des séquences de 4 octets pour faire basculer les relais. Donc impossible de lui charger un ESPeasy, si tant est qu’il existe une version pour cette carte.

Cette carte ne peut donc que se piloter « en très bas niveau » soit par le port série, soit par une connexion TCP dans laquelle, après avoir établit la connexion, on ne passe que les séquences de 4 octets qui servent à piloter les relais. Il n’y a pas de server Web, donc les requêtes HTTP ne sont pas reconnues. Elle n’accepte pas l’UDP (dommage, ça aurait été une chouette alternative). C’est vraiment super basique… et pas pratique avec un IPX. Seule solution comme l’a dit fgtoul : passer par un serveur relais… ce que j’aurai aimé éviter pour ne pas démultiplier les machines et les pbs de débogages quand ça ne marche pas.

Bonne soirée et merci encore.