Hystérésis chauffage fioul

Bonjour à tous,
j’ai prévu de remplacer la commande de ma chaudière fioul viessman pour permettre un pilotage à distance (s’agissant d’une résidence secondaire).
La chaudière produit l’eau chaude sanitaire et le chauffage en pilotant deux circulateurs.
L’ECS aura comme température cible 55°C et le chauffage (si demandé) sera calqué sur la courbe de chauffe.
J’ai prévu une hystérésis arbitraire de 5°C, avez vous un avis la dessus ?
Merci

Contre la légionellose, il est vivement recommandé de prévoir un choc thermique journalier sup à 60°C.

2 J'aimes

Bonjour,
1 cycle à 60°C tous les jours, c’est bien, mais pas forcément nécessaire et ça consomme beaucoup d’énergie. Ce rythme est recommandé pour les lieux publics uniquement.

Les chauffe-eau smart se contentent souvent de 40°C en fonction du nombre de douches à fournir (économie d’énergie) et forcent un cycle à 60°C de temps en temps (3 semaines maximum) .

Ce qu’il faut savoir :
La température optimale de développement des Légionelles se situe entre 23 et 43°C.
A 50°C, la prolifération est stoppée, mais la bactérie survit.
Elle est détruite à partir de 55°C (il faudra plusieurs heures), ou si la température atteint au moins 60°C pendant 32 minutes, 66°C pendant 2 minutes et à 70°C pendant 1 mn (source : DRASS/DASS)

Les chauffe-eau modernes (ACI-Dynamiques) combattent les légionelles de plusieurs façons :

  • en forçant un cycle à 65°C si la température de stockage ne dépasse pas 60°C depuis 3 semaines ( exemple : Sauter ; Atlantic)
  • en interdisant une température de consigne inférieure à 50°C (exemple : Thermor)

En cas d’absence prolongée (plus de 3 semaines), il convient de vérifier qu’à la remise en marche du chauffe-eau, la température de l’eau atteint au moins 60°C, afin d’éviter toute contamination aux légionelles. Si votre température de consigne sur le chauffe-eau est inférieure à 50°C, il est recommandé de forcer un cycle à 60°C minimum, de temps en temps pour détruire les germes éventuels. Les recommandations ministérielles sont de 1 cycle quotidien pour les installations publiques. nécessaires à la destruction des légionelles .

cdt

3 J'aimes

Bonjour,
Vous avez regardé chez Viessmann leur solution Vitoconnect? Si votre chaudière est compatible ça se branche en 30 secondes en face avant via un connecteur optique caché dans le V de VIESSMANN et vous permet de commander toutes les fonctions de votre chaudière via un smartphone et ce sans abonnement via une application dédiée (Vicare).
J’ai une chaudière au gaz d’une douzaine d’années dans ma résidence secondaire et j’ai installé cette solution que j’ai trouvé sur internet chez un revendeur Belge pour 90€ (de mémoire) et ça fonctionne nickel.
C’est sure que le plaisir de la recherche et de la réalisation en prend un sérieux coup mais bon.

Merci, je ne connaissais pas cette option de viessman et n’ai pas cherché si une telle option était disponible sur ma Vitola-biferal avec panneau de contrôle VIESSMANN-7410-160-H de la fin des années 80.

Je suis parti sur l’intégration d’un boitier IPX-800 en prévision de l’extension à d’autres fonctionnalités et aussi beaucoup du plaisir à le faire moi-même.

Merci pour cette réponse fort bien détaillée. Je vais donc ajouter un cycle de chauffe anti-légionellose à 65°C toutes les trois semaines.

En observant le fonctionnement de la chaudière, au démarrage à froid, je remarque que la température de la chaudière est poussée à 70°C pour chauffer le ballon d’ECS.
A votre avis, est ce pour adresser la problématique du point de rosée ? faut-il reproduire ce cycle régulièrement ?
J’ai décris sur ce schéma mes observations, merci pour vos avis
REGULATION CHAUFFAGE.pdf (65,3 Ko)