Lenteur de connexion au RT2

Bonjour à tous, j’ai une installation très simple construite autour d’une RT2, d’un IPX v4, 2 X-4FP, un THL et un display. l’IPX gère les X-4FP et un thermostat et reçoit les infos du RT2 (index HC et HP, ampérage et puissance consommée en temps réelle et compteur d’eau). comme il s’agit d’une surveillance à distance d’une maison secondaire à partir d’une connexion adsl de base.
j’ai accès à l’ipx par monsite.ddns.net:7000 et au rt2 par monsite.ddns.net:7100. à distance afin d’avoir accès aux infos qui m’intéressent du rt2 sur l’ipx à distance plutôt que de me connecter à l’ipx puis au rt2, le rt2 envoi les infos à l’ipx via l’internet et monsite.ddns.net. le fonctionnement me convient; la connexion se fait même si c’est un peu lent mais ça marche.
au cours de l’été, étant dans cette maison, je passe le rt2 de v2 en v3. les nouvelles fonctionnalités sont intéressantes mais je trouve que la connexion au rt2 est lente. je change sur l’ipx les noms des variables et tout fonctionne correctement.
je rentre chez moi et lorsque je me conncte à l’ipx, la connexion est d’une part plus lente et d’autre part les infos venant du RT2 sont manquantes. si j’essaie de me connecter au RT2 au bout de 40s j’ai connexion impossible, délai dépassé. si je relance la connexion, je réussi la plus part du temps et l’interface se charge en 4mn 50s environ. si je veux avoir accès au graphique je reçois le message « connexion non établie, connexion lente ou périphérique inaccessible ». si je veux retourner vers les index le message est maintenu et je n’ai plus accès à rien. rafraichir la page redemande presque 5mn.
je peux certes incriminer la connexion adsl. je viens de retenter une connexion au rt2 et cette fois j’ai la pager graphique qui s’affiche mais le graphique, depuis 3mn est indiqué « connexion lente … » et « chargement des données en cours ».

comment améliorer ceci ? merci pour l’aide

Bonjour

si l’ipx et le rt2 sont sur le même réseau, il vaut mieux leur attribuer une IP locale fixe.
Du coup les 2 appareils pourront communiquer directement par l’adresse ip locale, sans passer par un nom de domaine.
Vous gardez donc le nom de domaine pour un accès à distance au matériel, mais par pour la communication inter-machines.

Le moyen le plus rapide et le plus securisé pour un accès à distance reste le VPN.
Aujourd’hui, de nombreuses box ADSL ou Fibre proposent une fonction « Serveur VPN ».
A défaut, vous pouvez utiliser un NAS en tant que serveur VPN.

Aujourd’hui, un VPN comme WireGuard est très performant et très sécurisé.

bonne journée

merci fgtoul. le rt2 a l’adresse 192.168.1.149 et l’ipx a 192.168.1.150.
je transmets les infos du rt2 vers l’ipx de 2 manières :

  1. http://192.168.1.149/admin/status.xml et lorsque je suis dans la maison en me connectant à l’ipx je vois les infos du rt2 sur l’ipx comme je l’ai programmé.
  2. http://monsite.ddns.net:7100/admin/status.xml et ça fonctionne aussi quand je suis dans la maison mais ça fonctionne très mal lorsque je suis chez moi donc à distance.

je n’y connais strictement rien au vpn, lorsque j’ai acquis l’ipx et le rt2 on m’avait dit de faire ce que j’ai fait et j’en étais satisfait.
le box de la maison est une nb6, je vais regarder ça de plus prêt mais pourquoi ce changement entre v2 et v3?

il y a de nombreuses fonctionnalités sur la V3, notamment la gestion de l’autoproduction.
Le fichier status.xml a certainement été enrichi. Le RT2 a aussi besoin de plus de ressources pour traiter les données supplémentaires.

je ne comprends pas trop ce qui est en place.
Vous envoyez des données par quel biais de l’EDRT2 vers IPX ? par push , par script externe , manuellement , par source de données pour un affichage sur dashboard ?

c’est un simple lien pour accéder au fichier ,
de la récup sur ana virtuelles , ou juste un affichage ?

dans l’ipx j’ai les mêmes infos qui passent par 2 chemins différents :

  1. datasources[« RT2 »][« response »][« etiquetteVal4 »] ou datasources[« RT2 »][« response »][« etiquetteVal17 »] passent par http://192.168.1.149/admin/status.xml
  2. datasources[« ECO_DEVICE_RT »][« response »][« etiquetteVal4 »] ou datasources[« ECO_DEVICE_RT »][« response »][« etiquetteVal17 »] passent par http://monsite.ddns.net:7100/admin/status.xml
    oui, je sais c’est 2 fois la même chose.
    lorsque je ne suis pas dans la maison, je n’ai pas accès aux premières infos (1) mais j’ai « normalement » accès aux 2 via monsite.ddns.net:7000. et lorsque je suis dans la maison j’ai accès à 1 et 2.

j’ai regardé le vpn et nb6 et j’ai trouvé ceci https://communaute.red-by-sfr.fr/t5/Box-décodeur-TV/SFR-NB6-Configuration-de-mon-VPN-Private-Internet-Access/td-p/306322. il y a peut être d’autres solutions. je cherche

si vous n’envoyez que 2 valeurs, vous pouvez facilement programer avec des push de l’EDRT2 vers IPX

  • créer une IO clignotante sur EDRT2 (IO avec Tb + scénario du genre NON ED ON ED)
  • scénario d’envoi du push : ED ON PUSH
    dans le push, vous mettez une commande API V4 pour récupérer etiquetteVal4 dans une ana virtuelle et idem pour l’autre étiquette
    le push peut se faire sur l’adresse IP locale
  • sur V4 vous affichez les ana virtuelles concernées.

Pour le VPN, si la NB6 ne propose pas de fonction « Serveur VPN », elle est normalement « VPN Passthrough » comme la grande majorité des box aujourd’hui. Vous pouvez donc installer le serveur vpn sur un NAS (Synology, QNAP, …) ou Raspberry derrière la box.
Voir ici : Connexion distante — GCE Electronics (gce-electronics.com)
Si vous ne pouvez pas installer de VPN, l’utilisation des noms de domaines est aussi satisfaisante, à condition de mettre des push en place entre IPX et EDRT2, ce qui vous évitera l’accès à distance à l’edrt2 depuis IPX

il a pour le moment 8 valeurs, pour le moment car la v3 du rt2 a des infos susceptibles de l’intéresser. la méthode utilisée est celle qu’on m’a proposée à l’époque afin que j’accède à distance (puisque c’est une maison secondaire)

si des infos issues de l’edrt2 peuvent intéresser l’ipx (en vue de scénarisation je suppose) alors la source de données ne peut pas être une solution.
Il faudra forcément passer par des PUSH comme décrit ci-dessus.

C’est une méthode qui fonctionne mais qui a ses limites (automatisation impossible), sans oublier la perte de performances que vous rencontrez aujourd’hui.

merci pour tous ces conseils, concernant le vpn, je vais laisser tomber pour le moment et je préfère me focaliser sur les échanges rt2-ipxv4.
sur ce dernier point, je suis désolé mais mes compétences sont limitées pour saisir toutes le nuances.
et passer par des push m’échappe et plus encore car je n’ai accès à rien, tout met un temps infini à charger.
je sais que pour vous c’est concert mais aurez vous du concret de mon niveau à partir d’une étiquette par exemple ? merci

A faire sur EDRT2 :

  • IO clignotante :
    réglez une sortie virtuelle avec un Ta=150 et Tb = 150 secondes
    créez un scénario :
    scène 1:
    événement :NONSortie virtuelle
    action : ON
    résultat : Sortie virtuelle
  • Preset PUSH :
    → renseignez l’ip locale de l’ipx comme serveur, le login si nécessaire
    → en url ON : renseignez la commande SetVA de l’ipx avec les étiquettes EDRT2
    exemple : /api/xdevices.json?SetVA01=$VAL4&SetVA02=$VAL17&SetVA03=$etiquetteVAL18
    → en url OFF : renseignez la commande SetVA de l’ipx avec les étiquettes restantes
    exemple :
    /api/xdevices.json?SetVA04=$VAL8&SetVA05=$VAL19&SetVA06=$VAL20
    Si la chaine de caractère est trop limitée pour la saisie de toutes les commandes, il faudra créer plusieurs presets
  • envoi des push par scénario
    si plusieurs presets ont été créés, on les envoie sur l’url ON et l’url OFF de la sortie virtuelle
    scène 2
    événement :Sortie virtuelle
    action : ON/OFF
    résultat : PUSH (preset1)

Vous ajusterez le Ta Tb de la sortie virtuelle en fonction de la fréquence de rafraichissement attendue et des performances globales IPX + EDRT2

merci beaucoup, ça c’est au niveau du rt2. le problème est que je n’ai accès à rien tant que je ne suis pas dans la maison et si j’y vais ce sera sans doute pas avant le 14/09. dans la scène 1 en événement et en résultat c’est la même sortie virtuelle?

il n’y a rien à faire du côté ipx si ce n’est nommer les analogiques virtuelles et créer les widgets correspondants.
Tout doit effectivement être configuré sur EDRT2.

oui, c’est bien ça

merci, je n’ai plus qu’à attendre pour essayer votre proposition qui paraît très alléchante car moins consommatrice de bande passante.

Bonjour à tous. en attendant de pouvoir intervenir je cherche la liste des pages .xml tant du rt2 que de l’ipxV4. j’avais trouvé cela il y a un certain temps maintenant mais impossible de remettre la main dessus dorénavant. QQ1 aurait-il le lien ? en attendant je continue à chercher, merci

bonjour,
les descriptifs sont fournis avec le firmware, dans le fichier zip
bonne journée

bonsoir à tous, je fais un saut dans la maison et j’ai l’impression que la qualité de la ligne adsl a baissé, ce qui pourrait contribuer à cette lenteur. 5mbps en reception et 0,5mbps en émission au lieu de 20 et 5 il y a quelque temps. ils doivent passer tous les cables en souterrain à la mi septembre. je vois ce que ça donne, si c’est pareil je change de fournisseur. sosh est en vdsl et sfr en adsl.

bonjour à tous. j’ai réinstallé la v2 afin de pouvoir intervenir à distance jusqu’à ce que ce problème de connexion réduite soit résolue. en effet, je me connecte maintenant en moins de 2mn et les changements de page se fond avec une certaine facilité (3s, ça n’a rien à voir avec la v3)
donc j’ai appliqué la proposition en changeant le nom des étiquettes puisqu’en v2 on est en EC et en V3 en Val. lorsque je rétablirais la v3, je mettrais comme il faut.
voici donc :
sur le rt2 =
scene 10
non SV10–> on–> SV10

push 10
ip serveur , port 80, login (néant)
URL ON = /api/xdevices.json?key=apikey&SetVA01=$etiquetteEC4&SetVA02=$etiquetteEC17&SetVA03=$etiquetteEC18
URL OFF = /api/xdevices.json?key=apikey&SetVA04=$etiquetteEC8&SetVA05=$etiquetteEC19&SetVA06=$etiquetteEC20
méthode = GET et SSL=OFF
((j’ai ajouté ‹ key=apikey › puisqu’il me semble avant les Set, j’ai un autre push qui le contient))

scene 11
SV10–>on/off–>push10

sur l’ipx= je bloque, est ce que j’ai loupé quelque chose sur le push du rt2 ?

bonjour,
sur IPX, il suffit d’afficher les analogiques virtuelles que vous avez utilisées dans les push de l’EDRT2
(VA01 à VA06) via des widgets « Jauge - Entrée analogique virtuelle »

ok, j’ai vérifié certaines étiquettes dont j’ai besoin
etiquetteEC4 renvoi HCHC et renvoi à un index hc
etiquetteEC5 renvoi HCHP et renvoi à un index hp
etiquetteEC14 renvoi le PTEC (HC/HP)
etiquetteEC25 renvoi la puissance instantanée
etiquetteEC16 renvoi l’intensité instantanée

afin d’éviter d’éventuels conflits j’ai changé les entrées analogiques virtuelles.
le push devient :
url on : /api/xdevices.json?key=apikey&SetVA21=$etiquetteEC4&SetVA22=$etiquetteEC5&SetVA23=$etiquetteEC14
url off : /api/xdevices.json?key=apikey&SetVA24=$etiquetteEC25&SetVA25=$etiquetteEC16
méthode get et ssl off

au niveau de l’ipx, ce sont des jauges qui apparaissent alors que etiquetteEC4 (VA21), 5 (VA22) sont des index; pour les jauges etiquetteEC16 (VA25) et 25 (VA24) rien n’apparait.
au niveau local, si j’étais dans la maison, je verrais peut être les jauges des va24 et 25, mais à distance je ne vois rien alors que le rt2 indique 1a et 140w pour ces étiquettes. je ne vois pas quoi faire…

Bonsoir, je suis dans la maison et c’est plus facile pour intervenir.
j’ai donc repris la proposition de transmettre les infos des étiquettes en push. j’ai donc :
sur le rt2 =
scene 10
non SV10–> on–> SV10

push 10
192.168.1.149 , port 80, login (néant)
URL ON = /api/xdevices.json?key=apikey&SetVA24=$etiquetteEC25 (EC25=puissance instantanée)
URL OFF = /api/xdevices.json?key=apikey&SetVA25=$etiquetteEC16 (EC16=intensité instantanée)
méthode = GET et SSL=OFF
((je n’ai mis qu’une valeur pour tester))

scene 11
SV10–>on/off–>push10 SV11 (pour indiquer le fonctionnement mais sera retiré en version définitive)

sur l’ipx v4

  • création d’un widget
  • création d’une jauge entrée analogique virtuelle 24 et 25

le résultat : sur le RT2 les sorties virtuelles sont bien au vert mais sur l’ipx rien ne se passe. comment vérifier que l’info passe bien. je récupère ces étiquettes du RT2 autrement sur l’ipx V4 mais par des liens "datasources-rt2-response-etiquetteEC16, 25, etc. mais je ne peux accéder aux infos si je passe par une liaison ddns.