Planification d'une installation avec IPX800

Merci à tous.
Alors effectivement, je n’ai pas encore parcouru l’ensemble du forum. Mea culpa :innocent:
C’est en cours. Mais je suis sur un chantier de réno dans lequel je gère l’ensemble des postes isolation, élec, plomberie,… et du coup, je passe pas mal de temps à échanger sur les forums sur tous les sujets. Pour l’elec et la domotique, il est vrai que je n’ai pas assez creusé le côté modules autonomes. Je pensais m’occuper du déploiement domotique plus tard tout en passant un câblage classique.
Mais vos remarques font que je vais m’orienter vers une solution opérationnelle directement probablement avec les modules indépendants.

Donc si je résume :

  • pour les commandes type BP, privilégier du câble RJ45 et pas de double câblage avec du 1.5mm
  • pour les commandes de volets roulants, RJ45 aussi
  • pour les lumières et moteurs de volets roulants, utiliser du câble élec 1.5mm
  • ramener les lumières/moteurs volets et les BP indépendamment au tableau
  • pour le cas salle de bain avec 2 points lumineux à gérer indépendamment (plafonnier et applique miroir), soit ramener 2 câbles RJ au tableau pour les 2 BP, soit utiliser 1 seul BP avec une séquence différente suivant que l’on fasse 1 (que plafonnier), 2 (plafonnier+applique) ou 3 (éteindre) actions, soit utiliser 1 seul câble RJ pour 2 boutons en utilisant des paires différentes pour les 2 actions.

C’est bien cela ?

  1. J’ai lu sur le forum sur ce post que la personne prévoyait de tout câbler en double (câblage classique + câblage réseau). Les forumers ne semblaient pas dire qu’il faille passer un seul type de câblage. C’est vraiment le problème de panne qui m’embête. D’après ce que vous dites, le fait d’être passé sur des modules autonomes résout en partie le problème dans la mesure où le fait d’avoir un module en panne n’impacte pas l’ensemble de l’installation. Cela veut dire qu’il faut quand même prévoir un module de spare en cas de problème?
    Je ne voudrais pas rester sans lumière ou volets fermés si un module grille.
    Comment gérez vous les cas de panne ?

  2. Concernant le fait de passer uniquement du câble RJ dans les interrupteurs, cela veut dire qu’il faudra obligatoirement utiliser les solutions GCE ? Autrement dit on ne peut pas revenir à un câblage électrique classique sans domotique mais est il possible d’utiliser une autre solution que GCE ?

  3. J’ai 200m de câble RJ45 cat 6 F/UTP en bobine que je peux utiliser. Est ce que ce câble conviendrait pour gérer la partie BP et d’éventuels capteurs de température dans les pièces? (notamment en terme de blindage par rapport à du 6A F/FTP).N’y a t il pas d’interférence possible si le même RJ est utilisé pour véhiculer le circuit de commande et une sonde de température ?

  4. @romher: je n’ai pas bien saisi ces 2 remarques

=> « ou bien utiliser des interrupteurs bricolés dans le tableau le temps d’une commande GCE qui livre toujours très vite » : vous voulez dire que vous utilisez du câble 1.5mm et un interrupteur que vous placez dans le tableau en le reprenant sur les disjoncteurs en dépannage?

=> « Prévoir un tableau avec des bornes pour chaque circuit pour bien dissocier les circuits de l’installation (figée) du pilotage de celle-ci qui sera évolutif (conception de départ, rajouts tardifs, réparations, évolutions,… remplacement dans 15 ans) » :
que voulez-vous dire par « bornes pour chaque circuit »?
Pour la mise en oeuvre, j’ai prévu une goulotte avec la partie élec standard et une autre goulotte ave la partie domotique. La maison n’est pas immense donc peut être que c’est trop mais ça permettra d’y voir plus clair. Par contre l’histoire des bornes je ne vois pas.

Bonjour kritt

Tout à fait.

j’ai réagi sur ce post avec un avis négatif (et fgtoul aussi). Pas de double câblage, source de problèmes futurs.

voir la réponse de romher

Toute solution filaire fonctionnera plus ou moins selon le même principe… Par contre si vous pensez mélanger plusieurs technos en même temps (par ex GCE + KNX) cela impliquera toujours des adaptations parfois complexes.
Mon avis : choisissez le produit qui correspond à vos besoins et budget et tenez vous-y. La solution GCE est plutôt ouverte, voir les exemples sur le forum.

Parfait. Un câble cat5 suffirait même.

Aucunement

C’est parfait, c’est ce que demande la norme NFC 15 100 et qui sera vérifié par le Consuel.

Plutôt que vos fils arrivent directement sur les bornes des disjoncteurs ou des IPX ils arrivent sur un bornier et de là vont vers les modules. Ça vous donne de la souplesse si vous voulez faire évoluer l’installation et une possibilité de faire un pontage temporaire en cas de panne…

Bon chantier et bonne journée

2 « J'aime »

Bonjour @kritt

Vous trouverez de nombreux exemples sur le forum en faisant une recherche sur le mot bornier
Ex: Usage des borniers

@grocrabe : merci pour ce retour complet :slight_smile:
Merci aussi à Jweb
Donc c’est noté pour les différentes questions/réponses :slight_smile:

J’ai oublié de préciser un cas de câblage : pour remplacer les télérupteurs, dans le cas des pièces avec 3 commandes (ou même 2) pour gérer un point lumineux, en terme de passage de câbles, je peux passer les RJ comme cela : 1RJ de X-8R vers BP1, 1 RJ de BP1 vers BP2 et un RJ de BP2 vers BP3? Ensuite à moi de choisir comment piloter ces BP : soit tous indépendamment bien que ça ait peu d’intérêt en choisissant des paires différentes, soit en utilisant la même paire pour les 3 BP (une seule entrée sur le module) et dans ce cas le ou les scénarios s’appliqueront à l’ensemble des BP. C’est bien ça ?

Pour les borniers, je vois le principe mais pour la mise en oeuvre pour le moment j’ai vu surtout des tableaux avec bornier terre . Il semble que les borniers sectionnables soient une bonne solution comme évoqué dans différents postes.
Pour la mise en oeuvre (mes câbles arrivant par le haut essentiellement), comment agencer cela ?

  • Prévoir une paire de borniers neutre/phase en haut du tableau pour l’ensemble du tableau ?
  • ou bien prévoir des borniers neutre/phase par rangée de disjoncteurs?
  • faut il en prévoir dans le tableau domotique ou un simple repiquage du bornier du tableau élec vers l’IPX suffit ?

En terme de longueur de câble RJ45 à laisser dépasser au niveau du tableau sachant que les câbles arrivent par le haut, est ce que 2M à partir de la sortie du plafond suffisent ? (il doit y avoir 2.50m du sol au plafond). Je pose la question car sur ce post, l’électricien de Phil-31 a laissé une sacrée longueur de câble! Je n’ai pas du tout autant de longueur…

Enfin concernant la domotique générale de la maison, hormis les volets/lumières:

  • position des capteurs de température pour le chauffage (central) : est-il judicieux de positionner le capteur dans le boitier du BP ? ou vaut il mieux le mettre dans un boitier indépendant ?

  • sachant que je vais prendre une alarme indépendante mais que je souhaiterais avoir des caméras IP connectées à un switch, j’ai lu sur le forum que c’est le serveur (ipx) qui controle la caméra via l’interface web et des commandes envoyées. En terme de câblage, un simple câble RJ allant de la caméra vers le switch (avec alimentation PoE) suffit ?

  • je souhaite mettre à terme une sonnette et si possible un visiophone pour l’entrée de la maison. Quel est le câblage nécessaire ? Par exemple faut il tirer un RJ de la sonnette extérieure vers l’IPX et un RJ du boitier de commande intérieur vers l’IPX ?

des réponses existent déjà dans le forum à la plupart de vos questions. Parfois, la réponse est floue parce que la décision finale vous appartiendra ,exemple pour l’emplacement des sondes ou des borniers, c’est vous qui décidez.

En ce qui concerne les capteurs de température… cela dépend du modèle et de votre choix comme le dit @fgtoul
Vous avez des exemples de réalisations ici pour une TC-100: Photos et mise oeuvre intérieure sonde TC-100?
Ou ici un exemple d intégration de x-thl de @Dimitri_LWW : Exemple d'intégration des composants X-HTL, X-DISPLAY ... dans nos environnements - #3 par Dimitri_LWW

Bonjour kritt

en complément des réponses précédentes : si par dans le boitier vous entendez à l’intérieur, pensez que le capteur doit être en contact avec l’air ambiant :slightly_smiling_face:

Bonne journée

Et aussi isolé au mieux de l’air circulant dans la gaine si vous n’êtes pas soumis à la rt2012 où les gaines sont bouchonnées … pour que le capteur mesure bien l air ambiant

1 « J'aime »

Merci pour vos retours et votre patience.
Je continue mes recherches mais pas toujours facile de trouver la réponse dans cette mine qu’est le forum. C’est tellement riche :grinning:

@jweb: effectivement, j’ai trouvé ce post concernant la mise en oeuvre d’une sonde TC-100. Je n’avais pas vu celui de Dimitri_LWW. Celui-ci indique d’ailleurs que tout est câblé en cat7 « ce qui facilite l’installation ». Y a t il des préconisations de type de câble par GCE ? Par exemple mini cat 5e ?

Dans ce post sur « la panne » de TeheR, Veance parle de proximité courant fort/faible ici. Il indique aussi « Vérifier le câble réseau : ne pas utiliser de connecteur blindé coté IPX. car le blindage du connecteur RJ45 est sur la masse de l’IPX, qui doit être différente de la Terre de la maison. donc si de l’autre coté du câble il y a un switch ou une baie à la terre, ça dérange. »
Et un peu plus loin, il indique " Pensez à changer le câble un jour avec un > Cat5e non blindé en bon état". Là je ne comprends plus.
Il faut du blinder pour s’affranchir des courants forts mais il parle de non blindé…

Dans mon cas, tous les câbles courant fort (Ro2v) ont leur gaine et tous les câbles RJ auront leur gaine mais l’ensemble des gaines est regroupé et suis un chemin commun vres le tableau. Est ce que ça peut poser problème ? Dans ce cas, est ce que le blindage du cat 6 F/UTP est suffisant ? (par rapport à du 6A F/FTP).

Enfin, voyez vous un intérêt à domotiser une ou des prises secteur? quelles applications simples ? J’ai bien vu des scénarios complexes genre « ce soir on regarde un film: allume la TV, baisse les volets, baisse la lumière,… » mais je cherche une application plus simple qui pourrait être utile. Une connaissance qui travaille dans la domotique me dit que la domotisation des prises de courant n’est pas utile.

Cela doit correspondre à vos besoins. Si vous voulez des exemples en voici qqn: prises pour lampes de confort / ambiance, machine à café, prises extérieures, scénario de mode tv, point d’accès wifi…

Sinon pour ce qui câblage, choix de cables et pose je vous invite a lire le tuto fait par @grocrabe

1 « J'aime »

cat5 blindé suffisant, tout ce qui est au dessus accepté bien sûr…

Les blindages du bus et des différents câbles vers les entrées doivent être mis à la terre.
Ce qui est nuisible et interdit ce sont les boucles de terre (donc blindage toujours branché d’un seul coté).

Effectivement vous devez utiliser des gaines séparées mais vous pouvez les regrouper dans le même chemin. Ce qui est interdit c’est de les regrouper sans gaine séparée ou dans la même gaine. Le blindage (relié à la terre bien sûr) est suffisant.

J’ai tiré plusieurs prises dans le salon directement au tableau pour, dans un premier temps, pouvoir commander des lampes à poser. J’ai fait la même chose dans les chambres parce que je n’aime pas les plafonniers et l’éclairage d’ambiance se fait par des lampes posées sur commode. Comme j’ai plusieurs points de commande à chaque fois, je me sers de la fonction télérupteur d’un X-8R.
Donc il paraît intéressant de prévoir une ou deux prises qui reviennent vers le tableau, quitte à ne pas les domotiser tout de suite.

Bonne journée

1 « J'aime »

@jweb: merci pour ce lien tuto intéressant. Je vais lire ça :slight_smile:
J’ai pensé à la prise commandée pour lampe mais pour le reste, je ne pense pas en avoir l’usage.
J’ai vu surce post très instructif que vous ne préconisez pas de suivre la norme quant aux 12 prises par disjoncteur (20A) ou 8 sur disjoncteur 16A. Vous parlez de 5 ou 6.
J’ai 2 chambres qui disposent de 8 prises. Je souhaite regrouper les disjoncteurs par pièces. Avec 5-6 prises par disjoncteurs, ça m’obligerait à splitter les chambres sur 3 disjoncteurs. Quel est le risque d’en mettre 8 par disjoncteur ?

@grocrabe: ok je comprends mieux. Pour le branchement du blindage, on peut le relié sur la même terre que l’installation ? (du moment qu’il n’est raccordé que d’un côté)
Ok, noté pour les prises commandées.

Tout à fait.

Bonne journée

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous pour la mise en oeuvre du câblage. En terme de câble RJ à tirer, vu qu’il y a possibilité d’utiliser 4 paires , dans le cas par exemple de 2 pièces côté à cote un wc et salle de bain , sachant que le wc à un BP et la salle de bain 2 BP, est ce que vous tirez
1)un câble RJ pour WC jusqu au tableau et un câble RJ pour la salle de bain jusqu au tableau (avec choix de 2 paires différentes pr gérer les 2 BP)
Ou
2) un câble RJ qui arrive aux WC du tableau et du WC 1 câble RJ vers salle de bain? (avec utilisation de 3 paires différentes ) et dans ce cas il reste 1 paire libre.

Comment les électriciens tirent les câbles dans ce cas?

Bonjour Kritt,

les 2 solutions fonctionnent, la 2 est plus économique, moins de longueur de câble. Si vous optez pour cette solution, voici comment procéder pour le pontage :

Bonne journée

Super! Merci grocrabe pour les précisions.

J’ai vérifié pour le RJ destiné aux interrupteurs et c’est une bobine de souple mais ça devrait passer je pense. C’est une bobine que j’avais en réserve. Ce serait dommage de ne pas l’utiliser.
Par contre grocrabe dans un l’un de vos messages vous parliez de mettre des embouts sur le câble souple. De quoi voulez vous parler ? Pour la connexion sur des borniers type ceux du X-Display ?

Bonsoir kritt,
le problème avec les fils souples c’est qu’ils sont multibrins, ce qui n’est pas génial dans les borniers à visser, fragilité, risque qu’un brin fasse contact avec la borne voisine. Dans les connecteurs à pince tels ceux du X-Display, le risque est aussi de casser un brin dans le connecteur, le rendant inutilisable.
Pour éviter cela on utilise des embouts à sertir du diamètre adapté.
image

Bonne soirée

Je m’en doutais. Merci pr cette réponse complète.

Ça veut dire que pour tous les RJ (multibrins) qui arrivent sur l’ipx ou un de ses modules, il faut prévoir des embouts comme ça? Donc du temps en plus pr tout connecter sans compter l’ajout d’embouts.
Si oui du coup n’est il pas préférable de racheter 200m de Cat 6 rigide ? Ça oblige à racheter du câble mais en terme de temps passé à câble sur les modules, nest ce pas bien plus intéressant?

Bonjour kritt,
le prix des embouts (- de 5 cent/U) est négligeable comparé à celui des 200 m de cat6. C’est super rapide à utiliser.

Après, si tu te sens plus à l’aise avec du rigide… prends du cat5 suffisant pour l’IPX et utilise ton cat6 pour les prises réseau ethernet.

Bonne journée

Ok.
Je viens d’acheter du cat 6A pour les prises RJ.:roll_eyes:
Je n’ai jamais utilisé ce genre d’embouts donc difficile de dire si je suis à l’aise. Si vous dites que c’est rapide pourquoi pas.
Cette vidéo décrit le principe sachant qu’il faut acheter la pince adéquate en plus :

C’est surtout en terme de fiabilité que je me pose la question. Le fait d’ajouter cet embout est il fiable par rapport à l’utilisation d’un câble rigide monobrin?

A noter que pour certains modules de l’ipx, gce recommande du cat6.