Problème XPWM et spots 12V


#1

Bonjour à tous,

Je viens d’acheter un IPX800 V4 avec une extension XPWM afin de faire varier des spots 12V.

J’ai choisi des spots 12V Phillips dimmable 5.5W (ref MASTER LEDspot Value 5,5-35W MR16 830 DIM GU5.3 60D 12V)

J’ai mis 3 spots sur un canal du XPWM en me disant que cela ne posera pas de soucis :
3x 5,5W = 16,5W en 12V = 1,4A soit << 2A autorisé sur un canal par l’XPWM.

Hors la variation des spots ne fonctionne que lorsque j’ai qu’un seul spot de branché. Dès que je mets 2 ou 3 spots, il m’est impossible de faire varier les spots alors que faire du 0% => 100% => 0% fonctionne correctement.

Pour éviter tout ambiguïté, je ne pilote pas l’extension avec l’IPX800 mais directement en passant par les commandes présent sur l’XPWM (mode 1).

J’ai vérifié et la tension est correct sur l’ensemble de la ligne (12 volts quand les 3 spots sont allumés à 100%).

J’ai aussi vérifié le courant sur la ligne et j’ai eu quelques surprises:

  • 1 spot à 100% = 0,82 A soit 10W au lieu des 5,5W annoncé
  • 1 spot à environ 75% = jusqu’à 1,3A soit 15,5W
  • 2 spots à 100% = 2A donc la limite théorique des canaux de l’XPWM
  • 2 spots à environ 75% (quand cela fonctionne) = 2,6A donc >> 2A limite XPWM
  • 3 spots à 100% = 3,2 A >> 2A limite XPWM

J’imagine donc que lorsque l’on drive les canaux à 100%, on bypasse une potentielle protection de l’XPWM sur la limite des 2A alors que lorsque nous voulons jouer sur la variation, la protection joue son rôle. Cela expliquerait que mon montage ne fonctionne qu’avec un seul spot.

Le problème est que j’ai prévu jusqu’à 3 spots par canal (je n’ai pas prévu de dépasser la limite des 10A sur l’ensemble des canaux) et que j’aimerai bien comprendre la surconsommation de mes spots par rapport à ce qui est annoncé par le fabricant. Je pense que mes spots sont conçu pour une alimentation 12V AC (alternatif) alors que je les alimente en 12V DC (continu) mais le type d’alimentation n’est que rarement indiqué sur les sites de vente en ligne…

Edit: Problème de pile sur mon multimètre, voir plus bas pour les bon résultats!

Avez-vous déjà eu une expérience similaire ? Avez-vous des références de spots qui fonctionnent correctement ?

Merci,
Marc


#2

Moi j’ai des “Spot LED COB 5W (45W) GU5.3 12V DC Dim Angle 38° Blanc chaud 2700°K” qui marchent plutôt bien.

Je n’en ai que maximum 2 par canal par contre.


#3

Merci pour la référence.

J’ai effectivement trouvé une autre discussion sur le forum où une personne avait le même problème avec ma référence de spot donc je vais les renvoyer !

J’ai trouvé votre référence sur un site où il est bien précisé qu’elles sont en 12V DC, j’en ai donc commandé afin d’essayer.

Je vais attendre de les recevoir afin de vérifier les consommations et le bon fonctionnement avec 3 par canal.


#4

La fiche technique de vos spots indique bien qu’ils sont en AC. Consultez la fiche sur le site de Philips vous aurez toutes les caractéristiques.


#5

Bonjour,

je ne pense pas que le fait que les spots soient AC ou DC a une incidence sur le problème rencontré. En effet la différence vient du fait que les AC ont un pont de diode intégré parce que les leds fonctionnent de toute façon en DC.
Les spots DC possèdent aussi une diode mais de protection contre les inversions.

Ce qui est important est le circuit qui réduit la tension (les leds blanches fonctionnent avec +/- 3,5 V) et surtout qui régule le courant. C’est la qualité de ce circuit qui peut provoquer le phénomène rencontré. Ce qui est surprenant c’est que c’est une marque réputée…

Il serait intéressant que ceux qui utilisent des spots 12 V fassent quelques tests et remontent les résultats.

Bonne journée


#6

Effectivement c’est bien pour ça que je ne m’en suis pas plus soucié que ça mais apparement il y a bien un soucis. Je ne l’ai pas aborder mais j’ai eu aussi le même comportement avec des spots 12V AC OSRAM mais je n’ai pas fait de mesure.

Êtes-vous sur qu’il y a un circuit pour abaisser la tension ? Car certaines leds COB ont des tensions bien supérieur à 3,5V dont certaines à 12V DC:
https://www.digikey.fr/products/fr/optoelectronics/led-lighting-cobs-engines-modules/111?FV=fff40008%2Cfff80354%2C9403c5%2C2dc1dab%2Cffe0006f&quantity=0&ColumnSort=0&page=1&pageSize=25

Sinon je suis peut être tombé sur des spots de contrefaçon ? Ce qui pourrait expliquer une mauvaise qualité de ce circuit…

Effectivement, ça pourrait être intéressant. J’imagine que les concepteurs du XPWM ont eux même fait des essais avec plusieurs références de spots. De mon côté, je vais essayer de faire les essais avec les spots OSRAM avant de les renvoyer ainsi que sur les références 12V DC quand je les aurai reçu.

Bonne journée.


#7

Bonjour MarcM,

COB est l’abréviation de Chip On Board, qui veut dire que les puces leds sont montées sur le même support. En fait c’est une évolution des ampoules précédentes où le fabricant assemblait plusieurs leds sur un circuit imprimé.
L’intérêt des COB est multiple, les leds sont très proches au point que l’on peut considérer une source unique. La fabrication est plus simple, donc moins coûteuse et la dissipation est meilleure.
Néanmoins cela reste l’addition de plusieurs leds basiques et même si elles sont montées en série (on en trouve aujourd’hui pour du 230 V) l’échauffement provoquant une variation du courant il y a toujours une régulation de ce courant, les leds étant très sensibles aux surintensités.
Pour les mêmes raisons il y a aussi toujours une diode de protection des inversions de polarité.

Je ne pense pas à des spots de contrefaçon mais plutôt au circuit qui permet le dimmage et qui doit essayer de linéariser la variation.

Enfin les constructeurs donnent toujours la puissance consommée par la source et oublient les pertes dans le circuit d’alimentation, ce qui minimise la consommation.

Si vous souhaitez vous affranchir de la limitation à 2 A du X-PWM il vous reste cette solution : Préconisation X-PWM

Bonne journée


#8

Bon j’ai repris les mesures à zero. En effet, après le changement des piles de mon multimètre, j’ai des résultats bien plus cohérent niveau consommation :roll_eyes:.

Spots Philips MASTER dimmable 5,5W 12V AC

  • 1 spot à 100% = 0,48 A soit 5,8W => la variation fonctionne correctement
  • 2 spots à 100% = 0,98 A => la variation ne fonctionne pas
  • 3 spots à 100% = 1,53 A => la variation ne fonctionne pas

Spots OSRAM Parathom dimmable 3,4W 12V AC

  • 1 spot à 100% = 0,27 A soit 3,25W => la variation fonctionne correctement
  • 2 spots à 100% = 0,56 A => la variation ne fonctionne pas
  • 3 spots à 100% = 0,85 A => la variation ne fonctionne pas

Du coup, retour à la case départ car la variation ne fonctionne pas dès que j’ai 2 spots sur un canal alors que je suis << 2A sur le canal.

J’exclue aussi un problème sur l’extension XPWM car j’arrive à faire varier correctement un ruban de leds jusqu’au 2A de consommation sur le canal.

J’imagine donc que le circuit électronique avant la led dans le spot a du mal à supporter le signaux PWM venant de l’extension même si ça n’explique pas le fait que cela fonctionne correctement avec un spot.

J’espère que la nouvelle référence de spot que j’ai commandé en 12V DC aura une conception différente afin d’avoir un fonctionnement normal avec plusieurs spots sur le canal.

C’est effectivement une bonne idée que je ne connaissais pas afin de dépasser la limite des 2A par canal (et 10A sur les 12) mais j’ai justement tout dimensionné afin de respecter ces 2A/10A dans le choix du nombre de spots par canal, du dimensionnement de la section des câbles, choix de l’alimentation 12V,… donc j’aimerai bien comprendre avant d’en arriver là.


#9

:rofl:

Bon plus sérieusement on en apprend tous les jours. En fouillant un peu le net j’ai trouvé que la régulation de courant des lampes 12V utilise probablement un hacheur qui doit perturber celui du X-PWM à partir d’un certain courant en renvoyant des harmoniques.
Suppositions difficiles à valider sans les schémas… et sans un oscillo… mais probable : alim à découpage + dimmer PWM + régulateur de courant à découpage… ça fait beaucoup :scream:

@MarcM si tu bidouilles un peu en électronique et es prêt à quelques tests on peut échanger par MP.

Bonne journée


#10

Je dois avouer que je ne l’ai pas vu venir celle-ci :sweat_smile:.

Je partirai du coup aussi sur des perturbations entre les différents éléments car je confirme la présence d’une alimentation à découpage 230VAC/12VDC qui ne doit pas forcément aider.

Après j’ai plutôt l’impression que c’est la régulation de courant interne aux spots qui est dans les choux plutôt que le XPWM car il arrive avec 3 spots sur un canal quand j’essaie de les faire varier que :

  • 1 spot soit allumé
  • 1 spot clignote
  • 1 spot soit complétement éteint

Le comportement n’est d’ailleurs pas forcément identique entre le Phillips et les OSRAM.

Nous pouvons effectivement continuer en MP si tu as quelques idées de test. J’ai un peu de matos au fond de la cave que je peux ressortir si on se lance dans des mesures “sérieuses” (multimètre de table, alimentation stabilisée) mais je n’ai plus d’oscilloscope à ma disposition :confused:.

Dans tous les cas, je vais attendre de recevoir ma nouvelle référence de spot (techno COB, alimentation 12VDC). Avec un peu de chance, la conception interne sera différente et cela fonctionnera correctement.

Merci et bonne journée


#11

Bonjour MarcM,

OK, à ta disposition…

Bonne journée


#12

Bonne nouvelle, les 3 spots/canal fonctionnent très bien avec la nouvelle référence de spots commandée.

Pas le temps de creuser pour comprendre les phénomènes mis en jeu avec les autres références mais -dans mon installation en tous cas- le choix des références semble important pour assurer une pleine compatibilité avec l’extension XPWM.