Projet d'automatisation d'observatoire astronomique

Bonjour

J’ai comme projet l’automatisation complète et le contrôle à distance de mon observatoire astronomique. Pour cela j’envisage d’acheter une carte IPX800, mais avant je voudrait être sûr qu’elle convienne bien à ce que je souhaite faire.

L’observatoire est de type cabane de jardin avec toit roulant : http://www.elendil.cc/assets/images/observatoire/construction/construction_observatoire_2010-08-04_16-27-03.jpg

Éléments alimentés en permanence (aucune importance pour le contrôle mais je les indique pour être complet) :

Voici maintenant les éléments que je souhaite pouvoir contrôler (chaque groupe correspondrait à un relais) :

Groupe 1 :

  • PC (PC basse consommation : http://www.fit-pc.com)
  • Moxa NPort 5110 n°2
  • Moxa NPort 5110 n°3
  • Silex SX-3000GB n°1
  • Silex SX-3000GB n°2

tout en 12v, ~7 A au total

Si possible je souhaiterais intégrer les caméras IP et le SQM à ce relais mais il ne fonctionnent pas en 12v. 5v pour les caméra et 48v (Power over Ethernet) pour le SQM. Y a-t-il une solution ?

Groupe 2 : motorisation de la monture (12v, 3 A max)

Groupe 3 : Caméra CCD (12v, 2 A max)

Groupe 4 : DewBuster (système anti-condensation par résistances chauffantes pour les optiques, 12v, max 5 A)

Groupe 5 : Panneau lumineux ( Gerd Neumann ), 220v, ? A

Groupe 6 : Câble de déneigement des rails du toit (Câbles technitrace : http://www.novatrace.com/, 220v, 2 A)

Groupe 7 : motorisation du toit

La plus grande inconnue est la motorisation du toit, tout est à faire de ce côté-là. Une pratique relativement courante pour ce type d’utilisation est le détournement de moteur d’ouverture/fermeture de porte de garage. Exemple : http://www.youtube.com/watch?v=NRbKVtLBg10&noredirect=1
Je pense m’orienter vers une solution de ce type.

Il faut que je puisse :

  • Ouvrir/fermer le toit depuis l’IPX
  • Ouvrir et fermer le toit manuellement (télécommande)
  • Ouvrir et fermer le toit à partir d’un logiciel (par l’envoi d’une commande à l’IPX800).

Je souhaiterais également pouvoir contrôler la fermeture du toit et l’arrêt de certains éléments en cas de plantage du PC. Le CloudWatcher dispose d’une fonction Watchdog et d’un relais utilisable dans ce but, peut-être est-il possible de l’intégrer au système. Ou alors à l’aide d’une fonction watchdog directement intégrée à l’IPX800 ?

En ce qui concerne les câbles de déneigement il faudrait que je puisse les coupler à une sonde de température afin de les activer/désactiver automatiquement si la température diminue ou augmente.

Merci d’avance pour vos remarques et conseils

Julien

Bonjour,

A c’est la limite en courant continu, attention quand même à ne pas dépasser ![quote]Si possible je souhaiterais intégrer les caméras IP et le SQM à ce relais mais il ne fonctionnent pas en 12v. 5v pour les caméra et 48v (Power over Ethernet) pour le SQM. Y a-t-il une solution

[/quote]

V il faudra une autre sortie dédiée, 48V il faudra passer par un relayage et une alim 48V qui ne transite pas par l’IPX mais par un relais piloté par l’IPX.[quote]Il faut que je puisse :

  • Ouvrir/fermer le toit depuis l’IPX
  • Ouvrir et fermer le toit manuellement (télécommande)
  • Ouvrir et fermer le toit à partir d’un logiciel (par l’envoi d’une commande à l’IPX800)

[/quote]

our la télécommande, tout dépend si votre moteur possède déjà le récepteur ou pas. Si c’est pas le cas, alors il faudra connecter un récepteur en entrée de l’IPX, récepteur qui donne donc un contact sec en sortie. Pour ma part mon moteur de porte de garage est piloté par l’IPX car il y a une entrée faite pour ça, mais également par télécommande car le moteur est pré-équipé d’un récepteur.
Par logiciel c’est ok, je vous conseille le M2M, sinon ordre http par ligne de commande.[quote]
Je souhaiterais également pouvoir contrôler la fermeture du toit et l’arrêt de certains éléments en cas de plantage du PC. Le CloudWatcher dispose d’une fonction Watchdog et d’un relais utilisable dans ce but, peut-être est-il possible de l’intégrer au système. Ou alors à l’aide d’une fonction watchdog directement intégrée à l’IPX800

[/quote]

elais du CloudWatcher en entrée de l’IPX, oui c’est tout à fait possible. L’IPX800 a un watchdog permettant de surveiller une adresse IP par ping et d’intervenir sur une sortie en cas de non-réponse.[quote]En ce qui concerne les câbles de déneigement il faudrait que je puisse les coupler à une sonde de température afin de les activer/désactiver automatiquement si la température diminue ou augmente

[/quote]

onde de température à brancher en entrée analogique de l’IPX, oui c’est fait pour ça, GCE vend même 2 ou 3 capteurs sur leur site.

Ok, alors éventuellement passer le PC sur le dernier relais de libre.

Ok. Quel modèle de relai puis-je utiliser ?

Pour le moment je n’ai aucun moteur, donc totalement libre de choisir ce qui conviendra le mieux, tant du point de vue automatisation que du point de vue adaptation à mon utilisation.
Avez-vous une marque/modèle à me conseiller ?

Est-il possible d’en contrôler plusieurs ?

Julien

Si le PC consomme au moins 2A, c’est une bonne solution. S’il consomme 1A ou moins, ça reste juste. Si vous utilisez une nouvelle sortie (donc 2 au total pour ce groupe) autant faire 2 sous-groupes qui consommeront chacun à peu près 3,5A.

Modèle de relais : qu’importe, il faut juste un petit relais dont la commande pourra être en 12V ou 220V (circuit passant par la sortie de l’IPX) et le circuit de puissance supportant le 48V et l’ampérage qui circulera dans le SQM.

Concernant le moteur, j’ai pour ma part du Somfy. Le moteur est équipé d’une entrée contact sec permettant de « comprendre » les impulsions de l’IPX800 et ainsi s’ouvrir ou se fermer. Sinon il réagit à la télécommande d’origine, bien sûr. Il existe plein d’autres marques, Nice et Came entre autres.

L’IPX800 ne peut, à ma connaissance, surveiller qu’une seule adresse IP.

Selon le site du fabriquant le PC consomme entre 9 et 24W en fonction de la charge. Il faudra que je fasse des mesures plus précise de la consommation globale du groupe.

En y réfléchissant, je ne pense pas que j’ai réellement besoin d’une télécommande pour le toit. Le cas le plus fréquent sera l’ouverture à distance, soit par programme/soit par envoi d’une commande. Et si vraiment je dois l’ouvrir/fermer et que je n’ai pas mon PC, je peux toujours installer un bouton poussoir ou quelque chose du genre sur une entrée de l’IPX.

Ok pour la surveillance IP.
Si je me sers du relai du cloudwatcher, je devrai pouvoir le relier à deux entrées de l’IPX et ainsi contrôler plusieurs sortie, non ? A moins qu’une entrée puisse être couplée à deux sortie.

Bon, je récapitule. Il me faudra donc :

Autre chose ?

Julien

Une entrée peut effectivement est « couplée » à deux sorties (ou plus). En fait on définit pour chaque sortie à quelle(s) entrée(s) elle doit réagir.

Concernant le relais du cloudwatcher, bien vérifier qu’il s’agit d’un contact sec et qu’aucune tension ne sera injectée sur l’entrée numérique de l’IPX.

Pour le relais du cloud je ne sais pas mais le site du constructeur précise : « The Relay cable can withstand a voltage of 220 vol. But not being a security cable it is advised to connect it to low voltage devices (12 or 24v). » Donc si je le connecte directement sur une entrée de l’IPX il devrait agir comme un simple interrupteur, non ?

Je reviens au contrôle du toit. Si je raisonne juste, il me faudra deux sortie pour l’ouverture et la fermeture. Comme dans cet exemple : http://www.domotique-info.fr/2012/02/volets-roulants-velux-avec-une-ipx800 . C’est juste ?

Pour le relais, a priori c’est un contact sec, le mieux est encore de vérifier, si tu peux le faire chuter « à la demande » : teste avec un volto sur 220V~, si rien alors teste sur 24V=, si rien alors tu passes en ohmètre et tu vérifies qu’il passe à 0.

Pour le toit, je n’ai pas accès à l’exemple que tu donnes, mais ça dépend surtout du type de moteur. Dans mon cas, il suffit d’une impulsion pour commander le moteur : si ouvert alors ça ferme, si fermé alors ça ouvre, c’est aussi simple que ça. Le retour d’état peut se faire avec les petits contacts magnétiques.

J’ai fait le test. Rien en 220v et pas non plus en 24v. Avec l’ohmmètre c’est ok, dont c’est tout bon.

Pour le moteur j’ai finalement commandé un système d’ouverture de portail. Et cela devrait fonctionner avec une simple impulsion.

Dernière question avant d’envoyer ma commande : je pense que je vais en profiter pour changer le système d’alarme de l’observatoire. Actuellement j’ai un système tout simple de détecteur de présence infrarouge couplé à une sirène. Mais il me pose actuellement quelques problèmes, il fonctionne sur la même fréquence que ma station météo (je la soupçonne d’être responsable de déclenchements de l’alarme).
Du coup j’envisage de prendre un détecteur de mouvement comme celui-ci http://www.gce-electronics.com/fr/275-detecteur-de-mouvement-is215tce.html et d’utiliser l’IPX pour contrôler une alarme (fillaire sur 12v par ex).
Donc est-il possible avec l’IPX de déclencher l’alarme pour une durée déterminée (disons 2 min) quand le détecteur est activée ?
Il faudrait aussi pouvoir la désactiver : si le détecteur détecte une présence l’alarme ne se déclenche pas ou alors complètement désactiver le détecteur. Une télécommande sans fil permettant de d’arrêter l’alarme quand elle sonne serait aussi intéressante mais je ne parviens pas à trouver quelque chose qui puisse se connecter directement sur une entrée de l’IPX.

Julien

Bonjour

J’ai pratiquement tous les éléments nécessaires à mon projet. Je dois encore recevoir une extension X880.

J’ai réalisé un schéma de ce je compte faire (j’ai effectué quelques changement par rapport au projet initial), merci de me signaler si les câblage sont corrects ou non :

Sur l’IPX-800

Relais 1 :
Contrôle du câble de déneigement
Un capteur TC-4012 permet de l’enclencher en fonction de la température

Relais 2 :
Contrôle du moteur d’ouverture du toit.
J’ai acheté un moteur d’ouverture de portail qui peut s’ouvrir de différentes façons :

  1. interrupteur à clé
  2. télécommande sans fil
  3. cellules IR.

Je pense me servir de cette dernière possibilité pour contrôler le moteur avec l’IPX (utilisation d’un relais de l’IPX à la place de celui de la cellule fournie avec le moteur.

Sur les entrée digitale j’ai prévu deux détecteurs magnétique pour détecter la position ouverte ou fermée. Aucune utilisation pour le contrôle depuis l’IPX, je vais m’en servir pour connaitre la position du toit dans les différent logiciel que j’utilise.

Relais 3 : PC
Relais 4 : caméras IP
Relais 6 : -
Relais 7 et 8 : contrôle de l’alarme. Déclenchée par un détecteur IR IS215TCE

Sur l’extension X880 :
Relais 1 - 6 : Divers instruments astronomiques
Sur l’une des entrée, connexion du relais du CloudWatcher.

Est-ce que tout cela vous semble cohérent ?

Julien

Un dernier détail : est-ce qu’une entrée sur l’extension peut contrôler un relais de l’IPX ?

Oui