Délestage chauffage fil pilote TIC


#1

Bonjour
Mon chauffage électrique par radiateurs (monophasé) est décomposé en 4 zones gérées par fils pilotes. Le IMAX de mon compteur est à 45 Amps pour 16.25 kW (comprenant ECS) donc il me faut délester, pour cela je cherche des conseils/aides:

  • Est ce la seule solution de faire un test sur INST qui doit être < = à ISOUSC? et juste couper des zones jusqu’à y parvenir?
  • Quand ou comment décide t’on de relester 1 ou plusieurs zones
  • Que représente IMAX? la limite de déclenchement du compteur? y a t’il un temps maximum de séjour entre ISOUSC et IMAX? (je ne peux obtenir d’info chez EDF)
  • Peut on faire de délestage cyclique ?
    Voici mes premières questions
    Cordialement

#2

Bonjour,

Pour faire du délestage c’est sur la variable IINST (courant instantané).
Il faut faire un scénario avec des seuils haut et bas sur IINST.
Vous pouvez faire plusieurs scénarios avec plusieurs seuils, c’est du délestage hiérarchique.
Pour le cyclique cela est plus compliqué il faut intégré une notion de temps (plage horaire dans un scénario)?
Il faut faire du délestage par rapport à votre puissance souscrite (indirectement le courant) 12 Kw = 60A , 9 Kw =45A.

Cdlt


#3

Bonjour,

Les compteurs temporelles vous permettront d’ajouter une notion de temps dans le moteur de scénario de l’EDRT 2. Cette fonction devrait arriver prochainement sur la V4.


#4

Bonjour
@Francis, pouvez vous me donner un exemple de scénario, à quoi sert le seuil bas?
si je prends un scénario HC, j’ai le tableau suivant :
image
Nota: chaque zone est le total de la zone elle même + les zones précédentes, pour un total chauffage toutes zones de 70.65 Amps et un ISOUSC de 45 Amps
Je compte faire 1 scénario HP et 1 scénario HC
Merci pour votre aide
Cordialement


#5

Bonjour,

Le seuil haut, c’est le seuil d’intensité pour lequel vous coupé un appareil qui n’est pas prioritaire.
Le seuil bas, c’est le seuil d’intensité pour lequel vous alimenté votre appareil.
L’idée c’est de délester en priorité les équipements non indispensables, en général le chauffage.

Exemple pour Isouc de 45A:
Seuil Haut 44 A et seuil bas 43 A déleste la zone 4
Seuil haut 43 A et seuil bas 42 A déleste la zone 2

Cdlt


#6

Bonjour
Dans votre réponse, je ne comprends pas quelques subtilités :sleepy:
“L’idée c’est de délester en priorité…”. c’est OK
"Le seuil haut, … c’est OK"
“Le seuil bas, c’est le seuil d’intensité pour lequel vous alimenté votre appareil.” dans votre exemple de délestage de la zone 4 à 44 Amps et relestage à 43 Amps soit 1A de différence alors que la zone 4 est à 18.5 Amps donc relester 43 Amps ça sera toujours au dessus de ISOUSC.
Quelque chose m’échappe
Cordialement


#7

Bonjour,

Les intensités du tableau sont elles théoriques ?
En réalité tous les radiateurs ne fonctionnent pas tous en même temps.
Vous ne pouvez pas avoir une intensités souscrite de 45 A avec une intensités maximale consommée de 70.65 A. Le disjoncteur général va déclencher.
Le principe du délestage fonctionne sur un courant réel, mesuré.
Ce principe de délestage est hiérarchique.

Exemple scénarios:
Seuil 1 : délestage chauffage chambres (non prioritaire)
Seuil 2 : délestage chauffage (peux prioritaire)
Seuil 3 : délestage chauffage (pas prioritaire)
Seuil 4 : …

Vous pouvez utiliser la fonction thermostat pour faire du délestage.
Pour l’exemple ci dessous j’ai Isousc de 60 A, mon délestage fonctionne à partir d’un seuil de 57.9 A.
Lors du délestage je mais tous mes convecteurs en mode économique.
La valeur courante est le consommation instantanée.

delestage

Cdlt


#8

Les intensités du tableau sont elles théoriques ? OUI INTENSITÉS PLAQUÉES
En réalité tous les radiateurs ne fonctionnent pas tous en même temps.BIEN SUR SAUF APRES ABSENCE AVEC UN MODE HORS GEL OU THERMOSTAT BAS, LA C’EST UN PROBLÈME.
Vous ne pouvez pas avoir une intensités souscrite de 45 A avec une intensités maximale consommée de 70.65 A. Le disjoncteur général va déclencher.OUI C’EST LE PRINCIPE MÊME DU BESOIN DE DÉLESTAGE, C’EST POURQUOI LE DÉLESTAGE EN SEUIL HAUT A PARTIR DE 44 AMPS EST ÉVIDENT MAIS QUID DU SEUIL BAS?
Le principe du délestage fonctionne sur un courant réel, mesuré. OUI AVEC UN TEST SUR IINST.
CORDIALEMENT


#9

Bonjour,

Vous êtes obligé d’avoir un seuil bas, pour savoir à quel moment ré-activer votre chauffage.
La différence entre le seuil haut et bas est l’hystérésis. C’est la zone ou il ne se passe rien.
On le choisit grand lorsque l’on pilote des relais, cela évite de les solliciter trop souvent -> usure prématurée.
Par contre pour du chauffage à fils pilotes vous pouvez le choisir petit.
Exemple : seuil haut 44.5 A seuil bas 44 A, si l’appareil permet de travailler au dixième d’A.

En remontée en température, le délestage permet de prioriser les zones à chauffer.

L’inconvénient du délestage hiérarchique, si vous avez un Isouc trop bas par rapport à la puissance installée, le délestage va fonctionner souvent et vous avez un risque d’inconfort.

Le délestage est un compromis entre le confort et la puissance souscrite au fournisseur d’énergie.
C’est votre expérience de cet hiver qui vous le dira. Il faudra peux être augmenter votre Isouc à 60A.

J’ai un pavillon de 120m² avec chauffage électrique, bien isolé, avec Isouc de 60A, en hivers j’ai des périodes d’inconfort.

Cdlt


#10

Bonsoir
Merci pour le temps passé pour toutes ces explications. Pour le dernier point, depuis plusieurs années je fonctionne avec un chauffage dont les caractéristiques sont les mêmes et un délesteur 2 zones LEGRAND, Je n’ai jamais eu de problèmes d’inconfort si ce n’est pour la remise en température après une absence et une consigne basse. Mon but est de remplacer le délesteur par un RT2 pour pouvoir le commander à distance et avoir une montée en température pendant mon absence.
Cordialement


#11

Bonjour
Petites mises au point sur ECORT2
J’ai créé

  1. SCENE 1
    EVENEMENT = TELEINFO = PTEC = HC…
    ACTION ON/OFF
    RESULTAT = Sortie Virtuelle SV2
  2. SCENE 2
    EVENEMENT = TELEINFO = PTEC = HP…
    ACTION ON/OFF
    RESULTAT = Sortie Virtuelle SV3
  3. SCENE 3
    EVENEMENT = TELEINFO = IINST = Seuil Haut = 45 Seuil Bas = 43
    ET SV2 = 1
    ACTION ON/OFF
    RESULTAT = Sortie Virtuelle SV4; FIL PILOTE Zone 4; COMMANDE ON = Arrêt; COMMANDE OFF = Pas de commande
  4. SCENE 4
    EVENEMENT = TELEINFO = IINST = Seuil Haut = 45 Seuil Bas = 43
    ET SV2 =1 ET SV4 =1
    ACTION ON/OFF
    RESULTAT = Sortie Virtuelle SV5; FIL PILOTE Zone 2; COMMANDE ON = Arrêt; COMMANDE OFF = Pas de commande
    Et ainsi de suite pour la zone 1 à délester.
    Puis copier/coller pour PTEC = HP… en inversant les zones à délester
  5. Question 1 : cela fonctionne t’il? (difficile de tester en été :sunglasses:)
    question 2 : dans les RESULTATS faut-il reprendre les 4 FILS PILOTES même si leur état ne doit pas changer par rapport à la consigne de départ? ou ne prendre que le FP qui doit se mettre en arrêt pour délester comme je fais?
    Question 3: le fait de mettre FIL PILOTE COMMANDE OFF à “pas de commande”, quand la condition de délestage redeviendra “fausse”, le chauffage sera relesté? ou faut il mettre COMMANDE OFF à “confort”?
    Merci de vos commentaires
    Cordialement

#12

Bonjour,

Difficile à dire pour le fonctionnement mais à priori tout semble cohérent. Au-dessus de 45 vous arrêtez le chauffage (si en HC). Les SV permettent d’induite des tempos entre chaque délestage de zone ?

Non il n’est pas nécessaire de reprendre tous les fils pilotes, vous pouvez n’en piloter qu’un, le pilotage des autres sera maintenu. Par contre un “pas de commande” ne redémarrera pas vos chauffages en fin de délestage. “Pas de commande” signifie qu’il n’y a aucun changement d’effectué donc s’il est délesté et donc à l’arrêt. Lorsque vous repasserez dans des valeurs de consommation acceptable, cela ne ré-activera pas le chauffage.

A voir si certains clients on des méthodes de contournement pour remettre le bon ordre.

PS : vis à vis de votre mail, n’hésitez pas à utiliser l’@ pour nous solliciter lorsque vous avez besoin de nous sur le forum. En effet en ajoutant @Kevin_GCE ou @Maxime_gce, cela nous envoi une notification :wink: A utiliser avec parcimonie bien sûr :stuck_out_tongue_winking_eye:


#13

Bonjour @Maxime_gce
Au dessus de 45 A j’arrête une première zone et je mets une SV1 à 1
Si je suis toujours au dessus de 45 A ET si j’ai SV1 à 1 j’arrête une seconde zone et je mets SV2 à 1
Si je suis toujours au dessus de 45 A ET si j’ai SV1 à 1 ET SV2 à 1 j’arrête une troisième zone
C’est l’exemple pour HC avec ensuite copier/coller pour HP (avec des zones différentes).
les SV n’induisent pas de tempos, suivant les explications de @Francis même avec une hystérésis courte, il n’y a pas de problèmes avec une gestion par FP (peut être un pb de charge de processeur?)
IL me semble que l’on doit pouvoir relester chaque zone SI IINST < ISOUSC mais je ne sais pas si on peut relester avec la commande FP qui était avant délestage (confort, eco etc).
C’est peut être plus clair avec un schéma: (les SV n’ont pas le même N° sur le schéma)
ELEC_IPX_V2016 Model.pdf (60,7 Ko)
Cordialement


#14

Bonjour,

Personnellement j’ajouterai un Ta à vos SV afin de laisser le temps à votre courant de redescendre, à vos ordres FP d’être donnés également. Je ne sais pas si d’autres clients ont des retours la-dessus mais quelques secondes de tempo ne me paraîtraient pas superflues.

Pour le coup en effet vous n’aurez plus l’information d’avant délestage. Idéalement il faudrait un scénario de fonctionnement normal (fonction de la présence et/ou température et/ou EV si nécessaire) qui re-lesterait de manière intelligente. La condition du IINST passant le scénario à OFF sans action et son retour à ON entraînerait le re-lestage comme désiré donc théoriquement comme avant délestage.


#15

Bonjour @Maxime_gce
Ok pour ajouter les Ta.
Pouvez vous expliciter le second § avec une EV (sans temp ou présence)?
Merci
Cordialement


#16

Bonjour,

Eh bien on pourrait imaginer une scène EV ET NON IINST (avec les mêmes seuil) ON mode de base des X-4FP.

Ainsi, lorsque vous n’aurez plus de contrainte de délestage sur IINST et si votre EV est active, alors vous remettrez automatiquement le bon mode de vos X-4FP.

L’EV peut être remplacée par des plages horaires si vous préférez chauffer la nuit, il peut également y avoir des notions de présence, température, etc.


#17

Bonjour @Maxime_gce
Tout n’est pas encore cristal clear :sweat:
Éliminons quelques hypothèses:

  • pas besoin de plage horaire qui est donnée par le TIC en HC ou HP
  • pas besoin de température ou de présence qui sont gérées sur le radiateur
    "Eh bien on pourrait imaginer une scène EV ET NON IINST ON mode de base des X-4FP."
  • quelle EV?
  • qu’appelez vous mode de base des X-4FP, ? si on ne considère que les 2 principaux CàD “confort” et “eco” pour les 4 zones ça fait déjà 16 combinaisons. Combinaisons qui sont réglées sur les I/O du ERT2.
    Alors comment avec NON IINST " alors vous remettrez automatiquement le bon mode de vos X-4FP."
    Cordialement

#18

L’objectif serait que lorsque le délestage se termine, vos scènes et réglages de chauffage classique reprennent leur droit. L’EV n’était qu’un exemple pour activer tout cela mais ce n’est pas indispensable. Cependant il faut impérativement que vos scènes gérant vos X-4FP hors délestage repassent à 0 lors du délestage puis à 1 en fin de délestage afin d’être réactivé/relancé et donc de remettre les bons ordres sur vos X-4FP. En ce sens l’intervention du IINST peut s’avérer nécessaire.


#19

Bonjour, à tous
Je viens d’acheter un ECORT2 + un x-4FP pour gerer le chauffage par fil pilote (en remplacement d’un prg hebdo + delesteur Deltadore GP36 cascado cyclique), et je suis dans le même type de scenario qu’ici 2Hash (4 zones à gerer , même si pas de ECS mais surtout délestage impératif à faire pour ne pas dépasser les 45A de mon compteur électrique).

Comme 2Hash, c’est la partie Algo de Délestage/Relestage qui me parait finalement pas si évidente à implémenter (avec l’ECORT2, ou un autre systeme…).

En cherchant comment peut se faire un délestage, j’ai trouvé un exemple d’algorithmes sur un site web d’un concepteur d’un gestionnaire d’énergie fait maison si si ! (http://bernard.lefrancois.free.fr/del1.htm), qui semble dater un peu (bien avant l’époque des Rasberry PI et autres arduino !:grinning:!).
Le système proposé (tout bien documenté en hardware et software, genre open source) semble le précurseur d’un boitier comme l’EcoRt2: notamment analyse de la Téléinformation du compteur et gestion des fils pilotes , commande de relais,… ).
Les caractéristiques de ce projet sont détaillées là: http://bernard.lefrancois.free.fr/caract.htm

Parmi ces docs, j’ai trouvé les organigrammes algorithmiques pour la gestion du délestage/relestage.
Ils me paraissent intéressant à reproduire en EcoRt2, c’est pourquoi je me rattache à ce post.
Les voici;

Comme vous, il regarde le TIC (soit le IINST, soit l’alerte de dépassement ADPS) pour réagir. On voit que l’idée au centre de son traitement est effectivement de temporiser 5 min après chaque commande avant de repartir dans la boucle de test de condition (delestage ?/ relestage ? ). Cela permet de laisser baisser l’intensite démandée.
Il utilise aussi des états pour mémoriser les délestages précédents.

Les algos décrits sur ces images sont adaptés à une programmation dite procédurale (programmation “classique” dont l’exécution est linéaire , type langage C/Pascal/Basic/Asm/Scripts,etc…) et pas forcément à une programmation de type Evenementiel (qui est celle du moteur de scenario l’EcoRT2: action en réponse à un événement)

Je suis perso beaucoup moins à l’aise en Evenementiel qu’en Procedural, j’ai donc un peu de mal à appréhender le delstage avec l’ECORT2. mais je commence juste

J’espere que ces modèles d’algo vous seront utiles.

J’ai en parallèle, une question à l’équipe GCE:
à quelle fréquence est réexaminé chaque scenario dans le moteur de scenario du ECORT2 ?
J’imagine de l’ordre de plusieurs fois par seconde ou par minute ?
et Notamment en combien de temps, l’ECORT2 “voit” que les infos du TIC (l’IINST par exemple) ont changé entre 2 valeurs ?

Merci d’avance et bravo pour ce forum.

[EDIT]: je viens de me rendre compte que l’auteur cité avait aussi prévu les cas de dérogations de chauffage pour Absence pour les vacances, sur une 3e pages d’algo;
la voici; Absence Vacances: http://bernard.lefrancois.free.fr/organ3.htm


#20

Bonjour @jbvernej
Je commençais à désespérer de voir qu’on pouvait s’intéresser un à problème somme toute classique : délestage à partir des étiquettes du TIC.
Comme vous, je suis parti de l’étude de Bernard Lefrançois pour faire mon algorigramme, comme vous je suis plus à l’aise pour la procédurale. Comme déjà vu plus haut, je ne prends pas en compte : l’absence (sur les entrées/sorties 4FP de l’ERT je paramètre manuellement les ordres pour une zone ou pour toutes les zones, “ECO” ou “Hors Gel”), la fenetre ouverte ou la température qui sont déjà gérés par le radiateur.
Je gère les plages horaires sur les étiquettes HC et HP.
Concernant l’événementiel sur l’ERT2 ça fait beaucoup de scénarii si on veut délester au moins 3 zones et différemment en HC et HP, plus les définitions des Sorties/Entrées virtuelles.
Suivant les conseils de @Maxime_gce, je vais mettre des Ta sur les SV même si je n’utilise pas de relais sur mon installation.
Reste qu’aujourd’hui, je n’ai toujours pas trouvé la solution pour relester et remettre les “ordres” comme avant le délestage.
J’ai remplacé un délesteur LEGRAND par l’ERT2 pour pouvoir y accéder depuis l’extérieur, je n’y arrive aussi toujours pas mais ceci est un autre post :sunglasses:
Cordialement