Projet régulation automatique d'un Poêle à bois étanche RT2012

Bonjour,

A l’aide de mon IPX800 V4, je voudrais réaliser une régulation automatique sur mon poêle à bois qui a un stockage de masse / de chaleur (avec pierres réfractaires).

Pour résumer, j’aurais besoin de :

  • 2 sondes de températures 3.3V / 5V capables de mesure du 0 à 300°C, ou 400°C par mesure de précaution, mais je n’arrive pas à en trouver. Est-ce que quelqu’un sait où je peux en trouver?
  • 1 sonde de luminosité ou photo résistance 3.3V / 5 V qui supporte des températures élevées du style 60°C, savez-vous où je peux m’en procurer?
  • alimenter un moteur entre 0 et 10V DC, comment faire avec une IPX800V4? Au pire, 5 paliers pourraient convenir du style 0V,2V,4V,6V et 10V.

Pour ceux que ça intéresse, je développe un peu mon projet de régulation automatique de mon poêle à bois! :slight_smile:

Mon poêle à bois est RT2012, donc étanche à l’air, c’est à dire qu’il prend l’air de combustion à l’extérieur de la maison, et non dans l’habitation.

Pour ce faire, j’ai un conduit au sous-sol qui amène l’air comburant jusqu’à l’entrée du poêle à bois, et je voudrais mettre un clapet de VMC sur ce conduit avec ouverture/fermeture proportionnelle alimenté de 0 à 10 V DC, style:
http://www.atib.fr/nos-produits/vmc-gaines-et-accessoires/regulateurs-de-debits/debit-variable/576-na-nb.html

Je souhaite utiliser 4 capteurs/sondes :

  • une sonde de température n°1 (0 à 100°C) qui servira de thermostat d’ambiance avec température de consigne à 21°C par exemple.
  • une sonde de température n°2 plaquée contre le conduit en Acier de sortie des fumées du poêle/cheminée qui varie de 0 à 300°C,
  • une sonde de température n°3 positionnée dans le stockage de masse qui varie entre 0 et 200°C,
  • une sonde de luminosité ou photo-résistance pour surveiller si des buches brulent encore, sonde contre ou tout proche de la vitre du foyer.

Le fonctionnement serait :

  • Si la température de consigne n’est pas atteinte, j’ouvre au maximum le clapet de VMC pour activer la combustion.
  • Si la température du conduit de cheminée atteint les 250°C (trop forte combustion), je ferme le clapet de VMC de moitié par exemple.
  • Si la température du stockage de masse est trop basse, j’ouvre le clapet de VMC pour réactiver la combustion,
  • Si les buches sont consumées et qu’il n’y a que des braises, je ferme le clapet de VMC de 2/3 pour profiter au maximum de la chaleur des braises.

Ca serait un peu un micmac à réaliser avec les scénarios pour pas que les différences conditions ne se chevauchent, mais ça doit être jouable…

Si des personnes ont déjà eu le cas, je suis preneur d’expérience … :slight_smile:

+1
Bonjour,
Super projet ! Je serais preneur pour quelques idées à adapter pour poêle à bois (bûches) avec apport d’air extérieur.
Cdt.

Super projet !
pour essayer de répondre a tes questions:

  • Pour les températures élevées il te faut un thermocouple (c’est ce que l’on trouve dans les fours par exemple, et surement aussi dans les poeles a granulés qui sont régulés)
  • Pour la sonde de luminosité un photo-transistor devrait fonctionner
    https://developer.mbed.org/media/uploads/4180_1/photocell.jpg
  • Pour le moteur, il faut utiliser un montage PWM, le plus simple c’est peut-etre de passer par une carte arduino avec module ethernet (ou wifi) bon là ça deviens un peu plus technique (sur le forum il y a peut etre des meilleures idées)
  • Pour l’ouverture le mieux ça serait d’utiliser un servo, car cela te permettrait de contrôler précisément l’ouverture. Là pareil je ne sais pas l’interconnecter avec l’IPX (mais avec arduino oui)

Sinon tu peux aussi faire un système de ce style pour faire une « petite régulation » sur la chaleur restituée

car pour un poele de masse, ça a une grosse inertie, donc pas sur que tu puisse réguler la flamme en fonction de la T° intérieure (disons que ton feu sera déjà éteinds au moment du dépassement de ta « consigne »

Bonsoir dgeloudi,

Je trouve ton projet très intéressant.Je cherche aussi une solution pour pouvoir piloter un moteur entre 0 et 10v.
L’ extension XPWM semble commencer à 5 volt,dommage car ça aurait pu être une solution (onéreuse mais assez simple à mettre en place).
A bientôt.
Seby

Le Pwm ou Modulation en largeur d’impulsion ne sort qu’une tension de sortie, mais avec un rapport cyclique variable.
Dans la doc ils parlent de la tension d’alimentation minimale du module, et donc de la sortie… 5v min.
Si tu utilise le module alimentée en 10v tu sera capable d’alimenter ton moteur avec une tension moyenne de 0 à 10v.
Ensuite il faut voir la fréquence du pwm, si c’est en dessous de 20000Hz ça risque de s’entendre…
Il faudra aussi mettre un transistor pour piloter le moteur car la charge inductive pourrait abîmer le module.

Je pense que ça marcherai.

Sinon tu peux faire pareil avec le module Dmx + un petit décodeur à 10€.
Le décodeur sort un signal Pwm en sortie.

Bonjour Kytrix,

Merci pour ta réponse .Je n’ai pas précisé que je débutai dans ce domaine donc je n’ai pas trop compris le passage sur la fréquence du pwm.Je vais continuer mes recherches pour apprendre les bases a partir des éléments de réponses que tu as donné.
Bonne journée.

En fait en électronique un signal PWM fonctionne toujours à la même fréquence, mais c’est son rapport cyclique qui change. (je t’invite à regarder la page wikipedia que je t’ai mise plus haut)
si la fréquence est en dessous des 20kHz, on va entendre le moteur « siffler » quand le pwm sera en modulation (que tu n’alimetera pas le moteur avec le PWMa 100%)… Bref.
Pour palier à ce sifflement, il faut soit utiliser une fréquence de modulation supérieure (mais dans le cas du module PWM de GCE c’est pas possible je pense), soit filtrer la sortie du pwm pour faire un lissage (moyenne du signal) et ainsi récupérer aux bornes du moteur une tension variable (ce que tu recherche au final).

Sinon le DMX( module qui coute moins cher) qui permet de piloter 512 cannaux. Je viens aussi de trouver des modules pour passer de DMX vers des servo (car il est souvent utiliser pour piloter la position de l’éclairage dans le domaine de la scène)… donc là ça serait facile de piloter un servomoteur (comme les petits moteurs du modelismes ) !

Bonjour,

Un simple montage RC derrière le PWM permet de convertir en tension

1 « J'aime »

Bonjour,
Oui, mais bon pour alimenter le moteur il vaut mieux ne pas mettre de résistance, et considérer R comme la résistance interne de l’alimentation PWM non ?

Bonjour,

Vous avez raison le 0/10v est un signal de commande. Il faut ensuite un étage de puissance si vous souhaitez piloter un moteur.

Cdt

1 « J'aime »

Bonjour,

A Kytrix : j’ai relu plusieurs fois le lien que tu as donné au dessus mais je ne comprends toujours pas cette histoire de fréquence…

Pour mon cas,comment savoir si je serais au dessus ou pas des 20 KHz?Je n’ai rien trouvé dans la doc du moteur,j’ai seulement ce schéma:

Aujourd’hui je règle la vitesse du moteur en tournant le potentiomètre avec un petit tournevis mais ce n’est pas pratique et j’aimerai automatisé le réglage suivant la température et le taux d’humidité…

Bonjour, l’histoire de la fréquence c’est quand on veut piloter directement un petit moteur à courant continu via un pwm.
Ici on voit que c’est un moteur 220v piloté par une tension de commande, pas de puissance.

Je pense que le module Dmx + décodeur DMX + filtre passe bas pourrait faire l’affaire. Le module Dmx coûte 70€, un décodeur dans les 10€ et le filtre passe bas c’est une résistance et un condensateur.

Je te trouverai une référence pour le décodeur dmx si tu veux.
Côté ipx au lieu de piloté une intensité lumineuse, tu fera varier ton moteur :slight_smile:

3 « J'aime »

Bonjour,

Ah oki,c’est compris pour l’histoire de fréquence.Je comprends vite mais il faut m’expliquer longtemps.:sweat_smile:
Oui si tu as une référence pour un décodeur dmx,ca m’intéresse mais ce n’est pas urgent,j’ai encore plein de chose à finir avant…
Merci pour ton aide.
A+

Je vais te trouver ça :slight_smile:

alors, pour les décodeurs :

le premier est sans boitier, mais fonctionne de 5 a 24V, tu pourrais peut etre l’alimenter par ta sortie 10V (vérifier quand meme le courant max fourni)

http://www.ebay.fr/itm/5-24V15A-Mini-3CH-DMX512-Decoder-RGB-Controller-LED-Stage-Lighting-Driver-Regler-/262180793556?hash=item3d0b316cd4:g:4lQAAOSwgyxWWnHd

le 2eme a un boitier, mais il est marqué qu’il fonctionne qu’a partir de 12V (si ça ce trouve il marche aussi a 10V, mais c’est pas sur :confused:)
http://www.ebay.fr/itm/PX24506-DMX-512-Decoder-Driver-9A-DMX-512-Amplifier-12V-24V-RGB-LED-Lights-/311736116983?hash=item4894eba6f7:g:bFcAAOSw4HVWC3-R

les petits switchs servent à configurer la 1ere adresse des sorties sur le bus DMX. (c’est l’adresse qui sera utilisée par l’IPX pour commander la sortie)

Je n’ai pas encore « joué » avec le DMX, ni avec un IPX a vrai dire, mais je vais pas tarder à passer commande pour me monter un prototype.

3 « J'aime »

Bonjour,

Merci beaucoup Kytrix pour tes liens,je vais étudier tout ça!
J’aurai aussi probablement des rubans LED donc il serait peut être plus intéressant que je parte sur un x-pwm,à voir…

Bonjour à tous et excellente année 2017!!

Bon, j’ai mis un peu de temps à répondre… :slight_smile: Et merci pour tous vos bons conseils!

Kytrix :

  1. Ok pour les thermocouples, du coup j’ai fait quelques recherches et j’ai vu qu’il existe plusieurs types de thermocouple (J,K,N,…) suivant la température qu’ils sont capables de mesurer.
    Par contre, je ne sais pas lequel choisir comme je ne sais pas s’ils fonctionnent au 3.3V ~5 V.
    J’ai vu :
    http://www.conrad.fr/ce/fr/product/128949/Thermocouple-Emko-TCR-M08-L050-K04-Type-de-sonde-J-Gamme-de-mesure-50-400-C-Longueur-du-cble-4-m-1-pcs?ref=list
    ou
    http://www.ebay.com/itm/1M-3-3ft-K-Type-Thermocouple-Control-Temperature-Controller-0-800C-Sensor-Probe-/262632674473?hash=item3d262094a9:g:K08AAOSw8gVX3621

A votre avis laquelle choisir? ou un autre?

Le mieux serait de pouvoir également fixer la sonde sur le conduit de fumée avec un aimant, comme le systeme de chez ADURO:
http://www.aduro.fr/poeles-a-bois-aduro/aduro-smart-response/

  1. J’avais également vu ce systeme de store pour poele de masse, mais je me garde sous le coude ce systeme pour plus tard!:slight_smile:
    J’ai également vu un constructeur de cheminée qui a consu un rideau en lames d’acier qui coulissent devant les vitres de la cheminée quand la température de consigne est atteinte, afin de réduire le rayonnement dans le pièce, et pouvoir continuer à chauffer la masse de la cheminée.

  2. Pour la commande du clapet de VMC, j’ai trouvé une marque, en plus francaise :slight_smile: , qui consoit des clapets alimentés au 230v ou 24v proportionnel, mais avec une commande proportionnelle de 2 à 10V:
    Téléchargements | ATIB

Donc, dans ce cas, je pourrais commander ce clapet avec un module X-DMX Addon directement?

  1. Concernant la photoresistance, comment l’interfacer avec l’IPX800V4?

Ca en fait des quesitons!!:slight_smile:

1 « J'aime »

Salut,
si la sonde doit etre placée proche des flames, cela risque de dépasser les 400°c, donc mieux vaut prendre la 2eme.

Pour le clapet, sur la donc il disent que c’est motorisable, donc faut prévoir un moteur…
si tu prennais un servo-moteur de modélisme , il existe des cartes dMX vers servo … donc là ça serait super facile !

pour la photo résistance, il faut utiliser une entrée analogique de l’ipx via un pont diviseur:

avec ça tu devrait avoir une tension qui varie en fonction de la luminosité.
par contre il ne fautra pas la mettre dans le poele, je suis pas sur qu’elle apprécie … faut trouver une idée :slight_smile:

Hello,

Oké pour le thermocouple. Par contre, est-ce bien un thermocouple prévu pour être alimenté au 3.3v? Ou tous ces thermocouples sont compatibles 3.3V? J’ai vu qu’il y a que 2 fils (+ et -) et pas de masse comme les sondes GCE, est-ce un problème?

Dans l’IPX800V4, il faut déclarer ce thermocouple dans les périphériques->Entrées Analogique ou Entrées Analogique Virtuelle. Dans ce cas, quelles sont les valeurs de conversion à saisir pour « ANALOGUE>VALEUR » et « VALEUR->ANALOGUE »?

Concernant, le clapet de VMC de la marque ATIB, il y a 2 versions, une avec clapet manuel, et l’autre avec clapet motorisé (moteur fourni). Du coup, j’ai 2 possibilités:

  • clapet manuel piloté par un servo moteur de modélisme, dans ce cas, il me faut le module PWM de GCE et un module DMX, c’est bien ça?
  • clapet motorisé à commande 2-10v piloté par un module PWM de GCE, avec un montage RC ou un module DMX?

Merci pour le schéma de la photo-résistance, et en effet, il ne faut pas la mettre dans le foyer! :slight_smile:
Dans mon cas, je pourrai la mettre à l’extérieur de la cheminée, mais devant la vitre dans un coin, bon le température serait quand même élevé, je pense pas loin de 70°. Par contre, il faut avoir une vitre toujours bien propre, autre la mesure est faussée dans le cas où la vitre est encrassé!
Par contre, quelles seraient les valeurs de conversion « Analogue->Valeur » et « Valeur->Analogue » dans ce cas du montage de photo-résistance?

Pour le thermocouple je ne sais pas du tout comment ça se pilote, j’en ai jamais utilisé ! il faut peut-etre un montage électronique derrière.

pour le clapet, tout dépends si la tension 0-10V est une commande sans puissance a fournir (je pense que oui) ou une commande de puissance (a mon avis non )
si c’est bien une commande (sans puissance) tu peux soit utiliser:

pour la photoresitance c’est vrai que ça va etre compliqué. la T° ne suffit pas ?