Relevés pinces ampèremétriques surprenants

Bonjour,

J’ai reçu mon EcoDevice il y a maintenant 15 jours et suis encore en phase de découverte. Je ne connais pas bien le degré de précision des pinces ampèremétriques, ou du parasitage possible des valeurs à cause d’une quelconque interférence, et peut être allez vous pouvoir m’aider.

Je constate une consommation de l’ordre de 270 W sur ma plaque de cuisson à induction lorsqu’elle est en veille, en permanence ; la pince n’est pas directement sur le disjoncteur mais sur la phase du différentiel. (edit : pince ampèremétrique 50 A)

Autre fonctionnement qui m’échappe, j’ai une pince 10 A sur un disjoncteur qui relève parfois une valeur supérieure à la pince 20 A relié au différentiel dont il dépend. J’ai d’abord pensé à un problème de paramétrage, mais tout semble ok de ce côté.

Toutes vos observations sont les bienvenues !

Guillaume

Bonjour,

une plaque à induction consomme effectivement, même en veille.
C’est à cause du système de sécurisation et de détection d’un récipient.
Si vous avez-des touches tactiles, c’est normal.
Si vous avez des boutons mécaniques comme sur certains modèles (pas de veille) alors la vérité est ailleurs :smiley:
Tout cela devrait figurer dans la doc si bien faite.

Cela dit, 270W pour quatre systèmes de détection, ça paraît beaucoup, même si certains fabricants ne sont pas regardants.

  • La norme impose un disjoncteur spécialisé pour les plaques, mais n’impose rien au niveau du différentiel.
    Votre disjoncteur différentiel est-il dédié (plaque seule) ? sinon, peut-être plutôt mesurer au niveau du disjoncteur spécialisé pour éviter de mesurer les autres appareils présents sur le circuit car même les lave-linge se mettent en veille aujourd’hui :wink:

image

cdt

Bonjour fgtoul,

Merci de t’intéresser à mon problème ! Ton schéma reflète très bien ma situation, il y a sur ce différentiel également deux autres disjoncteur, un pour le lave vaisselle et un pour un circuit d’éclairage. Si je coupe le disjoncteur des plaques, ma pince m’indique 0 W, il n’y a donc aucun courant à circuler dans mes deux autres circuits (quand ils ne fonctionnent pas).

Est il possible que puisqu’il s’agit d’une pince 50 A, elle ne soit pas très précise quand il s’agit de mesurer que quelques dizaines de watts ? Elle m’affiche 270 alors qu’il n’y aurait par exemple que 100 ?

J’ai un peu cherché sur les forums après avoir relevé cette valeur de 270 W et n’ai jamais vu de consommation dépassant les 100 watts en veille (ce qui semblait déjà très important), surtout que dans mon cas il n’y a que 3 foyers.

Concernant mon autre souci, où la pince fixée après le disjoncteur me donne une valeur supérieure à celle raccordée au différentiel, je ne sais pas trop quoi penser… J’ai d’abord pensé m’être trompé dans le repérage de mes pinces mais après vérification ça n’est pas ça, de plus, j’ai un écart qui me semble assez important entre le TIC et mes pinces, je poursuis mes investigations là dessus.

Si vous coupez tous les autres disjoncteurs, vous pouvez toujours refaire les mesures avec une pince 10A,

oui, 100W c’est correct, c’est pour cela que je dis que 270 ça paraît élevé.
Dans EDRT, le calibre sélectionné pour la pince est le bon ? pas d’erreur de config ?

Bonjour,

Les pinces ont une précision de 1% donc une pince de 50 Ampères mesure avec une erreur de 0.5A…,Donc une erreur de 270 watts me paraît peu probable ou alors la pince est mal positionnée.

Cdt

2 « J'aime »

Je me permet de réagir,

Je suis l’heureux propriétaire d’une plaque à induction Samsung. Elle consomme aussi 0.9A en veille… pour le moment, nous coupons le disjoncteur à chaque utilisation (Très WAF :wink: LOL). J’ai mesurer avec EDRT, avec une pince ampèremétrique FLUKE, et une autre pour être sur. Mon linky m’indique entre 200 et 270VA.

Après un mail à Samsung, il me dise que cela ne peut pas être mesurer ni avec une pince ampèremétrique, ni directement lire sur le compteur (VA). qu’il faudrait un compteur d’énergie en KWH à impulsion ou un wattmètre pour mesurer cela correctement.

Honnêtement, j’y crois qu’à moitié à leur explication, je suis dans l’attente d’un compteur pour réaliser des tests. et demanderai remboursement de la plaque car cela n’est tout bonnement pas possible. c’est le prix d’une plaque neuve en consommation chaque année.

Bonjour,
J’ai remarqué que mes plaques a inductions consomment aussi beaucoup en veille.
J’aimerais placer un relais dans mon tableaux pour pouvoir couper l’alimentation des plaques.Quelques types de relais sur rail din puis je utiliser?
Merci.
Sébastian.

Bonjour,
quelle est la puissance de l’ensemble de vos plaques? à partir de cette donnée on pourra vous aider sur le calibre de contacteur (relais de puissance).
Cdt

Bonjour,
D après la notice de la plaque(Bosch PXE631FC1E),7400w.

7400w --> I=32A aussi je vous recommande au moins un contacteur de 40A modulaire style:
https://www.manomano.fr/contacteur-pour-tableau-electrique-2117?model_id=144425&referer_id=537135&ach=5cdcd&achsqrt=2d3a4&gclid=CjwKCAjwwbHWBRBWEiwAMIV7EwV3EydlWsbehlKL8weFWfJhIxN_D7c1y_aMbDV5MSXyJ1TDdZDNNBoCdHEQAvD_BwE


Cdt

4 « J'aime »

Merci . C’est exactement ce qu’il me faut.

J’ai mis la même chose mais en têtra. Je coupe plaque et four en même temps.

1 « J'aime »

Information trouvée sur le forum de Leroy Merlin, on peut mesurer des centaines de VA (puissance apparente) pendant plusieurs minutes et ne pas consommer un seul W (puissance active). C’est technique, je n’ai pas tout compris mais la démonstration semble tenir la route, je vous mets le lien : https://communaute.leroymerlin.fr/t5/Forum-Électricité/Ma-plaque-à-induction-consomme-200W-en-veille/td-p/435577

En résumé la solution ne serait pas de remplacer sa plaque de cuisson à induction comme je l’avais envisagé.

Oui toujours ce même problème entre kVA et kW : je parcours le forum et me rend compte que ces approximations dans les valeurs retournées par le RT2 sont régulières, et qu’il n’y a jamais de réponse adaptée.
L’interface du RT2 affiche des W, et se contente d’appliquer un cos-phi « moyen » sur les kVA, ce qui est aberrant pour un compteur d’énergie.
Il n’est donc pas étonnant que des valeurs données par des pinces diffèrent avec un relevé en mode TIC. D’après ce compteur, je consomme allègrement plus d’énergie avec mes tores, que reprenant l’index en mode TIC.
Je commence à désespérer d’avoir une solution pour ces problèmes, moi qui me suit entièrement équipé chez GCE (RT2, 8 pinces, IPX + extensions…)…

Bonjour Fab59,

Moi je suis équipé en Legrand pour les mesures et l’Ecocompteur fait carrément l’impasse sur le Cos(phi).
Si vous voulez une mesure exacte il faut vous équiper d’un compteur certifié MID mais là on ne joue plus dans la même cour.

Bonne journée

1 « J'aime »

Bonjour, oui l’écocompteur legrand fait l’impasse sur le cos-phi, mais étant donné que l’option existe sur le RT2 on s’attend à des valeurs plus fiables!
C’est sûr que ce n’est pas le même prix pour les compteurs MID, mais si j’avais su avant je me demande si tout compte fait la solution compteurs MID sur l’IPX ne m’aurait pas donné plus de satisfaction et de précision pour un coût moins élevé…
Par contre je suis étonné vu le nombre d’utilisateurs du RT2 de ne pas voir plus de personnes qui « s’inquiètent » des valeurs remontées par ce compteur…

Bonjour @Fab59

Je suis un peu surpris par votre constat car L’EDRT2 est plutôt précis. Bien sur comme il s’agit de tore de mesure ce n’est pas aussi précis qu’un compteur MID.
De plus il peut y avoir des imprécisions liés à la position du tore et si le calibre de la pince est mal adaptée.

Concernant le cos phi, pouvez vous poster un cas concret avec des mesures pour qu’on puisse vous aider ?

Bonjour, Qu’est-ce que vous entendez par « position du tore »?
J’ai fait quelques mesures hier avec en comparaison une prise fibaro, voici les détails :

  • VMC (double flux) vitesse 3 : Fibaro 85W GCE 140 W - vitesse 2 : Fibaro 27W (cohérent) GCE 68W (pince 10A, pas de facteur de puissance)
  • Sèche linge à condensation : à quelque W près, c’est cohérent entre les deux mesures (20A fact de puissance)
  • Micro Ondes (sur un circuit avec des prises de la cuisine) : GCE 94W, fibaro 0w (50A) (disjoncteur éteint, mesure donc la veille du micro-ondes) (pince 50A car plusieurs appareils sur ce circuit)
  • Induction en veille : GCE 145W , 0W quand je l’éteint au disjoncteur (50A facteur de puissance)
  • Zoé en charge sur prise classique : GCE 1840W - Fibaro 1662W (20A, facteur de puissance)

La somme des mesures des tores m’indique un prix calculé de 1,25€ (et je ne prend pas tous les circuits de la maison), celui du TIC (vérifié et donc bon) : 1€…

Bonjour,

Le tore peut etre perturbé si il est placé très proche d’une autre phase.

Concernant la mesure de votre VMC.
Si le tore ne prend pas en compte le cos phi alors il s’agit de VA.
Or il est probable que la fibaro mesure des Watts (avec Cos phi) et en général les VMC ont un cos phi 0.6 / 0.7.

SI on prend le cas le plus défavorable cela fait 0.7 * 140W soit 98W pour ecodevices vs 85W pour fibaro. La différence n’est pas énorme en vitesse 3.
En vitesse 2 il y a effectivement une plus grande différence mais c’est vraisemblablement lié à la précision du tore 10A qui est de 0.1A soit 24VA si on prend U=240V.
Cela handicape forcément les tores dans les mesures de faible puissance. (vitesse 2 = 27W)

Pour le sèche linge il s’agit de grosse puissance du coup l’incertitude de mesure du tore est dérisoire et on se retrouve avec une mesure correcte de la consommation.

Pour rappel les tores ont une précision de 1%
Concernant la mesure avec une pince de 50A la précision est donc de 0.5A
Si on applique P=UI en prenant U=240V → 0.5 * 240 = 120 VA d’erreur de mesure.
Du coup la mesure du micro onde en veille n’est pas possible avec une pince de 50A. De meme que toute valeur < à 120VA ne sera pas comptabilisé.

Je comprend que vous puissiez trouver cela peu précis et c’est vrai que 1% d’erreur c’est beaucoup. C’est donc pour cette raison qu’il faut vraiment avoir un calibre de pince bien adapté avec le circuit à mesurer.

En règle général, on préconise d’utiliser la TIC pour le calcul du coût et des conso et d’utiliser les tores pour avoir un aperçu de la consommation des différents postes de conso que l’on souhaite surveiller.

Merci pour votre retour.
Je comprend mieux ces imprécisions, mais je comprend surtout que ces imprécision ne me permettent pas de faire tout-a-fait ce que j’attendais de ce compteur…
Pour la VMC, je ne prend pas en compte le cos-phi tout simplement parce que je n’ai pas la possibilité de le prendre (limité aux tores branchés sur l’ecodevice, impossible sur les extensions…). Et comme la VMC est équipé d’une résistance chauffante, je ne peux pas prendre un tore avec un calibre en dessous. De toute façon visiblement ça n’existe pas.
Je comprend que pour le calcul du coût le tic est fiable, ce qui est dommage encore une fois c’est que dans l’affichage du widget il est indiqué une puissance en W alors que ce qui est remonté est une puissance sans cos-phi (puissance soutirée du compteur linky). N’y a-t-il pas moyen d’avoir la prise en compte du cos-phi pour la téléinformation, et ainsi avoir quelque chose de plus cohérent : calcul du coût en kWh et puissance en kW?