Notification de Coupure EDF

ipx800-v4

#41

bonjour,
Comme je l’ai dit plus haut, je préfère séparer la domotique de l’informatique afin de préserver switch, box et serveurs des parasites brassés par la domotique.

Je préconise donc des alimentations secourues dans le tableau (ELC MS122402 a ma préférence car elle est au format DIN et s’intègre parfaitement dans un tableau DIN).

L’écrin de l’installation informatique sera constitué par un onduleur qui se voudra de qualité.
Un modèle OFF-Line est à éviter car il ne protège pas des micro-coupures. Il faudra donc un modèle Line-Interactive au minimum (il compense des baisses de tension et protège des micro-coupures), le top serait un modèle ON-Line puisqu’en plus il filtrerait le secteur en permanence (mais plus cher).
cdt


#42

Bonjour,
Perso j’ai un onduleur 1600va pour la partie M3/Ipx/Caméras/Nvr et un 1000va pour la partie box/Tv/Ps4/Vidéo projecteur.
Le 1600va est un online et le 1000va un offline.
J’ai un relais 230v qui m’averti de la perte de courant via le M3 Crouzet et son module gsm, j’ai pas encore mis en service l’Ipx+X-gsm.
Par contre j’avais ajouté un pop legrand à mon sectionneur pour déclencher le tableau en cas de surtension. On a eu le pb il y a 2 ans lors d’une tempête, erdf a perdu le neutre, résultat 400v phase/neutre, ça fait des dégâts, donc vaut mieux protéger un max.


#43

à mon sens la box devrait être sur le modèle On-Line pour une protection optimale contre les micro-coupures. Cela éviterait que le matériel domotique ne puisse perdre le réseau en cas de défaillance du secteur. Car le modèle offline ne protège pas suffisamment le réseau.


#44

Je ne suis pas spécialiste de l’électricité mais un transformateur d’isolement entre l’onduleur et l’IPX ne suffirait-il pas à isoler des parasites ?


#45

les parasites ne sont pas causés par l’IPX800, mais par les moteurs de VR, pompes, robot ménager, … donc sur le 240Vac. la meilleure protection pour le matériel sensible reste donc l’onduleur on-line qui assurera la fonction de filtre et d’alimentation de secours. Vous pouvez ajouter des transfos d’isolement, mais à mon sens, il n’y en aurait pas besoin dans ce cas.


#46

L’onduleur on-line assurant la fonction de filtrage pourquoi avoir une alimentation secourue pour la partie informatique et une autre alimentation secourue pour l’IPX.
Est-ce que le filtrage n’est pas suffisant pour l’informatique qu’il faille de préférence en avoir une deuxième pour l’IPX ?


#47

J’ai un onduleur MGE Pulsar M 2200 à installer fait-il partie des onduleur ON-line, IN-line ou OFF-Line, la doc ne dit rien à ce sujet.


#48

l’onduleur on-line (et seulement ce modèle) filtre le secteur entrant en permanence. Si vous placez votre système informatique et votre IPX derrière l’onduleur, les parasites, générés par les stores pourraient remonter sur le 240Vac qui alimente votre informatique. Dans ce cas, vous seriez obligé d’ajouter un filtre derrière l’onduleur, devant l’alim 12v de l’ipx.
ça devient compliqué, non ? pourquoi ne pas séparer totalement les systèmes pour prévenir tout risque ?
toutes les solutions sont bonnes. il faut juste choisir.


#49

Mettez un analyseur réseau et là ça vous fait paniquer quand on voit toutes les merdes qui se baladent. Après il faut faire un choix, la box appartient à free donc si elle claque c’est pas nous qui payons, pour la partie Ipx ça dépend de la valeur de matériels installé par rapport au coût des onduleurs et transfos d’isolement, bénéfice/risque.
J’ai pu me payer un online pour l’automatisme au sous-sol et seulement un offline pour la box. La dernière fois qu’on a eu la surtension la box a été remplacée par free et la ps4 a été remboursée par l’assurance. Je ne sais pas comment une assurance se comporte pour prendre en charge un système domotique maison


#50

:face_with_raised_eyebrow: c’est un point de vue qui peut se discuter …mais ce n’est pas le sujet

malgré tout, si votre box claque, votre domotique sera handicapée (notifications, services en ligne, accès extérieur, …)


#51

Online double conversion

www.onduleurs.fr/doc/mge/pulsar_m/pulsarm_com.pdf


#52

Bon c’est une bonne nouvelle alors, j’ai eu ça pour 100€avec un module batterie en plus :slight_smile:


#53

Merci fgtoul,
j’ai maintenant tout compris :fu:, mais j’avoue que j’ai dû me faire un petit schéma pour bien comprendre l’incidence des parasites sur le réseau :slight_smile:


#54

@fgtoul
Je suis d’accord, mais on ne peut pas tout protéger complètement, mon principal soucis c’est le risque incendie électrique et quand on multiplie les appareils électroniques, batteries, etc… On multiplie les risques d’incendie. Donc savoir quand on perd le réseau c’est important, pour revenir au sujet :wink:, mais au moins quand y a plus de jus, y a plus de risque. En plus le problème avec les onduleurs et la perte de réseau c’est le neutre flottant en aval.


#55

J’ai installé il y a quelque temps un dispositif de détection de perte réseau basse tension EDF qui fonctionne pas trop mal : IPX800 V4 et LIVEBOX raccordés sur une batterie 12 Vdc 7.2 Ah alimentée par un chargeur en floating (Carlo Gavazzi modèle SPM 5 BC 12 30) raccordé sur le secteur 230Vac.
La détection de perte réseau se fait par un petit relais (Finder) alimenté en 230Vac par le secteur, mais j’ai ajouté un contact auxiliaire sur le disjoncteur différentiel général de l’installation, ce qui me permet de distinguer une perte réseau EDF d’une coupure du disjoncteur général (défaut interne à l’habitation) par deux scénarios logiques simples.
La notification des défauts (coupure EDF ou disjonction interne) est faite simplement par l’envoi d’e-mails, mais c’est ici que le système est un peu imparfait : j’ai constaté lors d’un orage la semaine passée que l’envoi des e-mails se fait correctement, mais la réception des e-mails est loin de se faire en temps réel (serveurs Orange ??). Il faudrait pouvoir horodater les e-mails, mais je ne sais pas comment faire. Quelqu’un peut-il m’aider sur ce point ?


#56

Bonjour JMCH,
question : vous branchez le relais Finder en amont du disjoncteur différentiel général?
Si vous le branchez en aval comment se fait la différenciation, si vous le branchez en amont comment le relais est protégé?

Bonne journée


#57

bonjour @JMCH
pour horodater le mail envoyé par IPX800 V4, il suffit d’ajouter $TS dans le message. L’IPX800 remplacera $TS par la date et l’heure au moment de l’envoi.
Voir API V4 dans le wiki.
cdt


#58

Bonjour @grocrabe
Le relais Finder de détection de tension est branché en aval du disjoncteur différentiel général.
J’utilise un contact NF de ce relais sur une entrée digitale de l’IPX800 : D1.
J’utilise un contact NO (libre) du disj. diff. général sur l’entrée D2.
Situation normale (secteur présent et disj. général fermé) : D1 est OFF et D2 est ON.
En cas de coupure secteur : D1 et D2 sont ON
En cas de disjonction : D1 est ON et D2 et OFF
Petite astuce : j’utilise un relais virtuel pour indiquer la position du disj. général (D2), avec une petite tempo à l’enclenchement (5 sec), car sinon dans le cas d’une disjonction et lors du ré-enclenchement du disj. général on aurait pendant un bref instant D2 = ON et D1 = ON ce qui générerai une notification parasite de coupure secteur. Donc, dans les scénarios d’envoi des e-mails, j’utilise l’entrée D1 et le relais virtuel (temporisé).
Cdt.


#59

Bonjour @fgtoul,
Merci pour cette information. Je vais mettre cela en application sans tarder.
Cdt.


#60

Bonjour JMCH,

merci pour ces précisions.

Quel modèle de différentiel et un petit schéma pour le branchement SVP…

Bonne journée