Projet complet piscine à débordement avec IPX

schéma
ipx800-v4

#1

Bonjour,

comme l’indique le titre du sujet, j’ai un projet d’automatisation de ma piscine en construction avec une IPX. J’ai regardé les sujets déjà existant et cela semble parfaitement faisable… mon cahier des charges étant assez proche de celui d’autres membres. Je souhaiterais cependant avoir un coups de mains et retour d’expérience sur ce choix car :

  • premièrement, je n’ai pas d’IPX (je n’y connais donc rien !) et il faudra m’expliquer un peu,
  • deuxièmement , la piscine est en construction et je m’occupe moi même du local technique. Je souhaiterais donc acheter ce qui est nécessaire (et pas de surplus) pour des raisons économique et pratique.
  • enfin, j’aime bien la bidouille et la domotique. J’ai deja une petite box pour piloter mon éclairage en Zwave et rfx … ça fait longtemps que j’entend parler de cet automate (IPX) mais je n’avait pas encore l’occasion de l’avoir.

Après cette présentation faite. je souhaiterais avoir confirmation de ce qu’il me faut (niveau automatisation mais je suis aussi preneur pour les équipement de piscine :wink:) t surtout faire le schéma de câblage du local technique.

Au menu, voilà à priori ce qu’il devrait être possible de faire d’après mes lectures:

  • Gestion (allumage/extension) de la pompe filtration selon la t° et niveau normal du bac tampon
  • Gestion d’une seconde pompe suivant le niv du bac tampon (débordement)
  • Gestion de de l’extracteur d’air du local suivant humidité et la t°
  • Pilotage du projecteur led de la piscine
  • Remplissage auto en cas de niveau bas (electrovanne + compteur d’eau ?)

Pour la partie que j’ignore si c’est faisable :slight_smile:

  • intégration de l’électrolyseur,
  • intégration d’une correction PH
  • mesure de la pression dans le circuit
  • mesure du débit

bon ben voilà j’attend vos conseils avant de passer commande.

cdt


#2

Bonjour,

C’est pas facile de répondre à ce genre de question car cela demande beaucoup de réflexion et de temps pour vous donner une réponse précise.
Vous obtiendrez plus de réponses en posant une seule question à la fois.

Cordialement,


#3

Oui c’est vrai j’ai tendance à aller vite parce que je suis déjà en train de faire le local technique et il faut que je prépare les attentes et passe les commandes… brefs suis pressée.
Je vais donc commencer par le début en fournissant un plan du projet sans ipx et peut être cas partir de la vous pourriez m’aider à intégrer les éléments pour gérer la piscine.


#4

Bonjour @Erun,
je t’ai envoyé un dossier en Privé, je pense qu’il va te permettre de te poser les bonnes questions et surtout mettre des priorités. Pour avoir travailler avec mon pisciniste dessus, il me semble important si tu n’as pas trop de connaissance de commencer petit et d’améliorer au fur et à mesure que tu vas apprendre. Je pense qu’il est important que tu définisses avec ton pisciniste ses limites d’actions et de garantie, à moins que tu ai tout pris en charge.
Nota: Tu es peut être pressé mais construire une piscine qui fonctionne correctement c’est pas toujours facile et les erreurs sont fréquentes et parfois peuvent coûter.
Cdt


#5

Je voulais poster déjà le schéma de mon tableau et du coffret IPX mais interdit au nouveau utilisateur ?:roll_eyes::roll_eyes:


#6

Et oui, il faut passer un peu de temps à lire avant de poster. Histoire d’être bien sûr que l’on va ajouter quelque chose à la conversation :wink:


#7

Et oui, il faut passer un peu de temps à lire avant de poster.

Euh ben ok , il faut passer combien de temps exactement avant de pouvoir poster des photos ou pdf ? j’avais rien vu à ce sujet dans le FAQ.

Je vais donc attendre un peu :sleeping:


#8

@Chris87

Bonjour Chris87,

Je suis aussi en plein travaux comme Erun et je serais intéressé par ton dossier pour éviter les erreurs de débutant. J’ai un peu plus de temps car les fondations du local seront coulées la semaine prochaine!

Merci


#9

Bon avec la pluie impossible de faire l’étanchéité de la piscine et poser le carrelage :confused:
J’ai fini par passer la commande pour L’IPX. J’ai donc opté pour un V4 avec X bridge et j’ai pris le kit entretien PH (sonde/X200/filtre).
Pour le moment, pas encore de sonde redox (j’ai une électrolyse au sel et a priori il faut une sonde une redox or pour avoir quelques choses qui fonctionne…) A ce propos, si vous avez des adresses pour une sonde au meilleur prix… suis preneur.

Bon sinon je suis le projet de Malik avec son variateur, mais pour l’instant je vais essayer de faire en sorte que L’IPXme permette de faire :

  • fonctionner la pompe sur une plage horaire donnée en fonction de la température du jour (classique) avec
  • un niveau très bas --> mis en sécurité de la pompe (donc démarrage impossible !)
  • un niveau bas --> ouvre l’électrovanne pour remettre de l’eau dans le bac tampon jusqu’au niveau très haut atteint + et fonctionnement de la pompe possible sur la plage horaire normale
  • un niveau très haut --> ferme l’électrovanne dans le cas ou son ouverture fait suite à un niveau bas (et dans un deuxième temps… activation d’une 2nd pompe si plage de filtration du jour active ou augmentation du débit si j’arrive à faire comme Malik et transformer ma pompe en vitesse variable )

J’attends donc les éléments et je vais ensuite essayer un peu tt ça.

au niveau du câblage : j’ai noté qu’il faut une protection 2A pour le circuit de l’IPX …J’ai pris l’alimentation 12V/4,5A. Je souhaite pourvoir mettre IPX dans le local technique et l’alimentation dans le tableau divisionnaire (soit à 3m de l’IPXV4 + X200PH) vous en pensez quoi ?

Faut également que je cherche

  • Où trouver des chambres d’analyse pas chère ?
  • Comment secourir l’IPX en cas de perte d’alimentation ? (je vais chercher sur le forum)
  • Si un débitmètre peut être ajouter ? quoi et comment !

Voilà ou j’en suis, dès que je pourrais mettre des photos ou mes schémas je mettrais à jour les infos.


#10

Bonjour Erun,

Chris84 avait posté ce message au sujet des sondes redox Choix sonde Redox avec electrolyse Sel X200PH/Redox
Me concernant je vais opter pour une pompe Hayward SP2616 en triphasé.

Bon courage pour le carrelage !


#11

Bonjour,
pour le débitmètre, vous avez plusieurs possibilités selon vos besoins :

  1. Analogique pour connaître précisément le débit (en m3/h)
    • débitmètre à sortie impulsions (fréquence proportionnelle au débit) : non supporté par IPX à ce jour
    • débitmètre analogique à sortie courant (4-20mA) supporté avec pont diviseur mais coûteux
    • débitmètre analogique à sortie tension (0-10V) supporté avec pont diviseur mais coûteux
  2. digital pour détecter un débit (oui, non)
    • interrupteur de débit (débitmètre à palette) : c’est supporté et bon marché. Se connecte sur une entrée digitale (aussi appelé capteur de débit ou Flussostat) . Il existe des modèles à adapter sur tuyauterie ∅50 ou ∅63 sur adaptateur.

Pour ma part, j’ai une préférence pour les interrupteurs de débit, car en gestion de piscine pas besoin de connaître le débit. Il suffit de savoir si l’eau circule ou pas (le débit étant réglé par des vannes manuelles - bypass)
Si vous avez un électrolyseur, il est en principe équipé d’un capteur de ce type à placer sur le bypass. Il vérifiera la circulation de l’eau avant traitement.
Mais il vous faudra également un capteur de débit relié à l’IPX pour contrôler le bon fonctionnement de la pompe, ou tout simplement vérifier la circulation de l’eau avant d’injecter de l’anti-algues par exemple…

Un capteur de débit peut également être installé sur le circuit de remplissage d’eau. . Avec l’IPX800, vous pourrez alors contrôler si votre électrovanne s’est bien refermée et éviter de déverser quelques m3 dans le trop plein du bassin. Préférez une électrovanne à commande directe, NF (fermée si coupure de courant). Inox ou laiton feront l’affaire.

Pensez au capteur de pression sur le filtre. Vous pourrez émettre des notifications en cas de pression trop haute (nettoyage ou colmatage) ou trop basse (fuite).

Dans votre descriptif, je ne vois pas le mode Hors-Gel automatique :thinking:
si vous passez en hivernage actif, il faut prévoir une sonde de température de l’air et/ou de l’eau (TC100 étanche installée sur la tuyauterie , dans un doigt de gant ∅10mm en inox rempli de graisse silicone, ou plongée dans le bac tampon, étanchée par de la résine epoxy)
Pensez à émettre des notifications (alarmes) à plusieurs niveaux:
en cas de manque d’eau l’été, les risques ne sont pas les même qu’en hiver (pompe arrêtée) avec hivernage actif.

cdt


#12

Bonjour,
Après de multiples recherches car je ne voulais pas faire de bricolage, ni mettre 200€ dans une chambre d’analyse, j’ai opté pour la chambre d’analyse Zelia pod.
Elle permet d’installer 2 sondes (par ex. pH et redox), deux injecteurs de liquide (par ex. ph moins et chlore liquide), un débitmètre que j’ai remplacé par un doigt de gant avec la sonde TC-100 pour mesurer la T°c de l’eau.
Cette chambre est prévu pour être installer sur un tuyau de diam. 50.
En espérant que cela puisse t’aider.


#13

Bonjour @mika84,
Selon moi, faire de la régulation avec des points d’injection dans la même chambre que les sondes, ça va être compliqué. … :thinking:
Normalement l’injection doit se faire au moins 50 à 60 cm derrière les sondes ou bien il faut utiliser un clapet anti retour.

Cdt


#14

Excellente, idée j’en prend note !

Pourrais-tu me fournir plus d’infos sur le capteur à utiliser STP ? un simple pressostat peut-il suffir ?

Inutile dans ma région.

ben oui vraiment pas mal cette affaire et niveau qualité prix je pense que c’est correct.
et à priori l’injection et les mesures se font dans des chambres séparées grâce à la conception du boitier


#15

il faut un capteur analogique 4-20mA qui se visse à la place du manomètre standard.


#16

Comme @Erun le précise la chambre est divisée en deux avec une partie analyse et une partie ‘injection de produit’ donc il n’y a pas de risque de perturbation de mesure.


#17

bonjour,
Ce qui me gêne avec ce système , c’est qu’en pratique

  • l’analyse doit se faire au plus près de la sortie du filtre
  • les injections PH et Chlore doivent être distantes de 60 cm minimum l’une de l’autre
  • les injections doivent se faire au plus près du refoulement, derrière le chauffage ou tout autre équipement
  • l’injection doit se faire 45 ou 60 cm (selon constructeurs de pompes doseuses automatiques Zodiac ou autres) derrière la sonde.

Avec une chambre à tout faire, même si elle fait sauter la dernière règle grâce à sa conception, il n’est plus possible de respecter les autres règles de base, à moins que l’installation ne comporte qu’une pompe, un filtre et rien d’autre, sinon, où placez vous l’électrolyseur, le réchauffeur, ,la PAC ou l’ultraviolet, par exemple afin d’éviter qu’une bonne quantité de produit corrosif ne les traverse et les endommage ?
Malgré tout, si vous optez pour cette chambre, il faudra faire gaffe au moment d’injecter le traitement PH ou de chlore (séparés dans le temps afin de réduire les interactions chimiques dans un environnement rendu favorable par concentration des produits dans la chambre au moment du traitement).
Même si la chambre a un sens de montage (sens de circulation de l’eau) afin que le traitement se fasse en aval de l’analyse (à 10 cm seulement :frowning: ), je ne trouve pas le système cohérent.
Perso j’utiliserais

  • soit 2 chambres,
  • soit une chambre pour les sondes et des cannes d’injection indépendantes pour les traitements.

cdt


#18

@Erun,
n’oubliez pas la sonde pour la température de l’eau, qui sera nécessaire au pilotage de l’électrolyseur (arrêt si eau<15°C)


#19

Bonjour @fgtoul, je suis tout à fait d’accord sur la chambre d’analyse et d’injection. En regardant un peu plus précisément le modèle on s’aperçoit qu’il peut y avoir suivant la vitesse de l’eau des possibilité de turbulences qui peuvent venir perturber les sondes qui sont déjà très sensibles à beaucoup de paramètres or pH et Rédox. Personnellement, je ne prendrai pas le risque. Lorsque la pompe est arrêtée pensez vous réellement que le Chlore s’arrête de couler. Je ne pense pas et les quelques gouttes qui vont venir vont stagner gentiment dans la chambre et votre redox va monter à des valeurs très importantes. Pour moi aussi il est nécessaire de maintenir une distance suffisante pour éviter toute influence.
Cdt


#20

Je vais jouer la sécurité et suivre vos conseils concernant la chambre d’analyse. Pour le moment, niveau prix c’est plus que correct (je trouve pas moins chère !) Je vais prendre une chambre et je vais prévoir les emplacements pour la seconde pour plus tard. Je n’ai pas de régul de PH (achat à prévoir pour moi)

Mon IPX devrait arrivé ce week end :slight_smile: je vais pouvoir me faire une idée bientot.
j’ai posé mes gaines pour l’aération du local et je pense que ça va être mon premier câblage en attendant de de finir le reste. Il faudrait que j’arrive à faire fonctionner le premier extracteur à une niveau d’humidité, puis le second à un seuil plus elevé…