Alarme Visonic et IPX800

#1

Bonjour,

J’ajoute mon message à cette conversation, car ma problématique est très semblable.

Je m’apprête à remplacer ma vieille alarme par un modèle sans fil Visonic, et je souhaite qu’elle puisse communiquer certains de ses états à un IPX800v4 que j’achèterais en même temps. Je n’ai que des connaissances niveau collège en électricité, et aucune en électronique. Je me débrouille assez bien en informatique, et m’essaye depuis quelques mois à la domotique.

Fort (ou plutôt faible) de ce bagage, il m’a semblé comprendre qu’avec un module d’extension proposant des sorties programmables (PGM), je pouvais relier ces sorties aux entrées de l’IPX, et remonter ainsi les changements d’état de l’alarme dans Jeedom. Sur le site de Visonic, le module en question ressemble à ça :

J’ai commencé à regarder les exemples de câblage sur le wiki de GCE, et j’essaye de comprendre comment cela fonctionne.

Prenons l’exemple de l’armement de l’alarme quand je pars le matin, et admettons que j’aie réussi à programmer une sortie du module pour signaler ce changement d’état : que se passe-t-il au niveau de la sortie ? Se produit-il une commutation, comme un interrupteur qu’on ferme, et que l’entrée de l’IPX détecte ? Ou bien la sortie envoie-t-elle du courant qui va aller alimenter l’entrée de l’IPX ? Dans ce cas, j’imagine qu’il faut bien s’assurer de la tension et de l’intensité qui vont être délivrées par la sortie, sans quoi je crame l’IPX ?

Je me demande aussi pourquoi, au début de cette discussion, fgtoul a préconisé à chacal d’intercaler des relais entre les sorties PGM de sa centrale d’alarme et les entrées digitales de l’IPX : à quoi sont censés servir ces relais ?

Autre question très concrète : je me demandais quel type de câble je dois utiliser pour relier les sorties de l’alarme aux entrées de l’IPX. fgtoul a répondu à cette question en indiquant que du 0,22 mm² est suffisant. Que se passerait-il si j’utilisais du 1,5 mm² ?

Je vous remercie d’avance pour vos lumières.

[Résolu]Alarme paradox evo192 ipx800 v4
#2

Bonjour brt et bienvenue sur le forum,

pensez à donner les références des produits que vous soumettez à évaluation, c’est plus simple pour nous…

de ce que j’ai trouvé sur le net concernant le module VISONIC PGM-5 :
* 5 sorties relais NO ou NF – 15V – 100mA max. par relais.
* Définition du relais 1 : alarme audible, autoprotection et alarme silencieuse.
* Définition du relais 2 : alarme panique.
* Définition du relais 3 : alarme incendie.
* Définition du relais 4 : armement et désarmement.
* Définition du relais 5 : trouble général ou batterie basse ou alarme gaz/Co ou défaut d’alimentation.
on peut déduire 2 choses :

  • les sorties sont ce que l’on appelle des contacts secs qu’il suffit de connecter entre la masse et une entrée digitale de l’IPX (voir les différents wikis sur le câblage),
  • c’est la sortie 4 qui indique le désarmement/armement.

Reste à valider que c’est la même chose pour le module que vous allez acheter et qui semble différent…
En tout cas on n’injecte jamais de tension sur une entrée digitale de l’IPX :skull_and_crossbones:

Très concrètement, utilisez des paires blindées (comme dans un câble ethernet) pour tout ce qui se connecte sur les entrées de l’IPX, cela vous évitera des déclenchements intempestifs, surtout si vous utilisez les sorties NF du module PGM

Bonne soirée

1 Like
#3

Bonjour
Quel modèle d’alarme souhaitez vous installer ?
PowerMaster 30 ou 33 ?

La carte ci-dessus est un modèle avec sorties collecteur ouvert pour la PowerMaster33 permettant d’ajouter des entrées ou des sorties programmables.On pourrait y brancher les entrées digitales directement mais je conseille plutot l’ utilisation de relais pour interfacer les 2 systèmes (isolation galvanique).
Perso, voici la carte que j’utiliserais pour interfacer l’IPX. Cette carte est compatible avec tous les modèles PowerMaster
image

voici la documentation

Cdt

#4

Bonjour à tous les deux, et merci pour vos réponses qui me permettent d’avancer dans mes recherches.

Je suis allé chercher la notice de l’ioXpander 8, et il est indiqué ceci :

  • Tension d’entrée (à partir du panel PM-33) : 6,5 - 13,8 V, 3,8 V
  • Tension de sortie (vers le détecteur câblé) : 12 V ± 5 %
  • Courant de sortie : 36 mA moyen / 450 mA max.
  • Nombre de canaux d’entrée / sortie (zones / PGM) : 8
  • Tension de la boucle de zone inactive : 3,3 V
  • Résistance de terminaison nominale de fin de ligne de zone : 2,2 kOhm ± 5 % (résistance maximale des fils 220 ohms)
  • Courant PGM : 100 mA max.
  • Tension PGM (sur une charge résistive) : 15 V max.

J’ai donc le sentiment que les sorties de ce module délivrent une tension.

Bon, je note ça en rouge et bien visible pour le garder sous les yeux, merci :slight_smile: Du coup, je suppose que c’est la raison (outre l’isolation galvanique) qui avait conduit fgtoul à préconiser des relais en sortie de la centrale Paradox.

Plutôt la PowerMaster 33, qui d’une part me permet d’installer la centrale à un endroit et le clavier à un autre, et d’autre part m’est recommandée par le vendeur comme la seule acceptant le module à 8 sorties.

Car, si je ne fais pas d’erreur, le module PGM-5 ne fournit que des sorties et peut, si je vous suis bien tous les deux (et sous réserve de la question de l’isolation galvanique), être directement raccordé aux entrées digitales de l’IPX.
Les bornes de l’ioXpander 8 quant à elles peuvent être déclarées dans la centrale comme des sorties, ou comme des entrées : je peux avoir mal compris, mais je me suis imaginé que je pourrais, toujours grâce à l’IPX, déclencher l’alarme. Par exemple, en mode absence et donc alarme armée, si un capteur du système domotique signale une urgence (disons de la fumée ou une inondation, je n’ai pas encore de scénario précis en tête), Jeedom pourrait commander à l’IPX d’actionner une de ses entrées, reliée (là aussi au moyen d’un relais, du coup) à une borne du module Visonic configurée comme un détecteur, et simuler ainsi une zone ouverte.

Si toutefois je fais un contresens et que le module ioXpander 8 n’est pas conçu pour faire cela, le PGM-5 me sera effectivement suffisant.

Très concrètement, supposons que j’ai reçu mon IPX, ma centrale, que j’y ai installé le module, et que j’ai configuré une sortie. Je prends l’équivalent d’une paire blindée de câble ethernet, et je suis les plans de câblage du wiki pour, d’un côté, relier la sortie PGM à l’entrée 12 V du relais et, de l’autre côté, relier le contact sec du relais à une entrée digitale de l’IPX. Est-ce bien cela ?

J’ai trouvé, comme indiqué par fgtoul sur l’autre topic, des relais sur circuit imprimé en 5, 12 et 24 V, et des supports pour rail DIN : parle-t-on bien de la même chose ?

Bien cordialement.

#5

Bonjour brt,

mettez nous la doc en lien, parce que ce n’est pas clair.

Une solution est le X-8D dont les entrées acceptent jusqu’à 24 V DC.

Bonne journée

#6

pour interfacer l’IPX800 avec des entrées de l’IoXpander-8, pas de souci : il suffira de relier l’entrée de l’alarme à un relais de l’IPX800 en ajoutant 2 résistances de 2.2kΩ.

Le soucis vient des sorties. Si vous utilisez cette carte IoXpander-8, il vaudrait mieux insérer des petits relais 12 V 30mA pilotés par les sorties PGM pour séparer ipx et alarme galvaniquement.
image

#7

Bonsoir,

J’ai parcouru les documents suivants :

  • le manuel d’installation de la centrale PowerMaster 33 :
  • celui du clavier de commande (chapitre 3.7.4 page 57 pour la programmation des broches du module d’extension soit en zone/entrée, soit en sortie/PGM) :
  • et enfin le manuel du module d’extension qu’a cité fgtoul :

Ça a l’air très intéressant : un peu plus coûteux que les relais et leurs supports, mais plus joli dans le tableau et ça laisse les entrées digitales de l’IPX disponibles pour d’autres équipements domotiques. Est-ce que la conception de cette extension maintient l’isolation galvanique entre la partie domotique et la partie alarme ?

@fgtoul: Merci beaucoup pour le schéma, vraiment, c’est très clair ! (Sauf que je ne sais pas comment on ajoute des résistances, mais je vais chercher.)
Une question, pour ma culture, sans aucun rapport avec le sujet : je suis en train de remplacer un télérupteur et j’ai l’impression que les schémas que j’ai consultés ressemblent beaucoup à celui de votre relais. Quelle est la différence entre les deux ?

#8

un télérupteur est également un contacteur (relais 230V) auquel il est possible de connecter des BP en 230VAC. Vous trouverez plus d’informations sur le net.
En tout cas, il ne faut pas les confondre !

#9

Si vous lisez le wiki concernant le X-8D il est dit :
8 entrées digitales optocouplées 0 - 24 Vdc (seuil de détection de 4 Vdc)
Donc oui vous avez une isolation galvanique.

Moralité : c’est toujours bien de lire les wikis :joy: :stuck_out_tongue_winking_eye:

Bonne soirée

#10

Bonjour,

Je vous remercie beaucoup pour votre aide à tous les deux, qui plus est un week-end.

Je ferai un retour sur ce fil lorsque je me serai équipé.

Bien cordialement.

#11

Bonjour,

Juste un petit mot pour dire que j’ai reçu la centrale d’alarme et l’IPX800.

J’ai installé le module ioXpander-8, j’ai pu l’activer dans la centrale et constater que chaque bornier peut bien être individuellement configuré soit comme une entrée (pour relier des détecteurs filaires), soit comme une sortie programmable (PGM) qui s’active en fonction d’un événement. Il y a plusieurs choix d’événements : total, partiel, arrêt, détection, zone ouverte, défaut… Sur le papier, je devrais donc pouvoir faire ce qui était prévu.

Je n’ai pas encore mis en service l’IPX, car je dois d’abord installer le tableau qui sera dédié à la domotique.

En attendant, je vais câbler une sortie PGM avec du câble cat. 6a et tester au multimètre ce qui se passe quand elle s’active, car je ne trouve pas de documentation pour être certain qu’il s’agit de contacts secs ou de sorties 12 V : en cas de 12 V, je commanderai une extension X-8D. Par contre, en cas de contact sec, j’ai un doute : cela signifie-t-il que le relais est en quelque sorte “intégré” au module ioXpander-8 (auquel cas puis-je supposer que l’isolation galvanique est faite à ce niveau ? ) ou faut-il, pour maintenir l’isolation, intercaler un autre dispositif entre les sorties de l’alarme et les entrées de l’IPX ?

#12

Bonjour,
un contact sec peut être construit de plusieurs manières.

  • un relais
  • un transistor NPN

Dans le cas de la carte IoXpender, je table sur un système transistorisé, à en croire la carte électronique, en tout cas, pas des relais.
image
Je pense qu’il y aura 12V (limité à 100mA) et que la X-8D fera l’affaire.

Mais dans tous les cas, personnellement, je garantirais l’isolation des 2 systèmes avec une X-8D intermédiaire ou en pilotant des relais 30mA, selon la tension relevée sur les sorties PGM.
cdt

#13

Bonjour brt,

les sorties peuvent aussi être à collecteur ouvert, ce qui est assez logique pour une broche commutable entrée/sortie.

Bonne journée

#14

même en collecteur Ouvert (ça reste ce que j’appelle un système transistorisé), l’isolation galvanique devra être gérée entre les 2 systèmes.
Personnellement, en cas de problème de surtension (ou autre) sur le système d’alarme ou sur la domotique ( IPX ou extensions) , je n’ai pas envie de mettre les 2 à la poubelle.
Je suis peut être trop prudent, mais je n’ai pas envie de réinvestir plusieurs milliers d’euros pour ne pas avoir mis une protection coûtant moins de 70€ :slight_smile:

S’il n’y a que 4 sorties PGM à connecter, vous pouvez utiliser la platine 4 relais pour collecteur ouvert, vendue par GCE
http://gce-electronics.com/fr/ttl/34-carte-2-x-2-relais-12v-pour-sortie-a-collecteur-ouvert.html

#15

Tu as raison @fgtoul on n’est jamais assez prudent.
Ma remarque était pour dire que si on est sur collecteur ouvert, une simple mesure ne donnera pas de tension. Et le branchement sur la X-8D va être compliqué. Restera la solution des relais intermédiaires.

Bonne journée

#16

la doc dit que les sorties sont en 12V 100mA max.
si on est en collecteur ouvert, il suffit d’injecter le 12V de l’IPX dans l’entrée de la X-8D connectée au collecteur de l’alarme avec une petite résistance.
Ou alors, la platine 4 relais de GCE fait tout aussi bien l’affaire, mais derrière il faudra encore 4 entrées digitales disponibles.

#17

Pour info, avec des sorties en collecteur ouvert , il faut injecter le 12 V au travers d’une résistance, sinon quand une sortie collecteur ouvert est active, elle court-circuite le 12 V à la masse :skull_and_crossbones:. Et on se retrouve en logique inversée, ce qui est gérable par l’IPX
Mais la question ne se pose pas, puisque les sorties sont en 12 V alors pas de doutes c’est le X-8D qu’il faut.

Bonne journée

#18

Bonjour,

Je vous remercie tous les deux pour vos indications.

J’ai sorti le multimètre hier soir, et les sorties ne semblent pas fonctionner comme je pensais (sachant que je n’ai pas dû utiliser 10 fois le multimètre depuis le collège donc je peux me tromper, mais j’ai quand même refait les manips 3 fois avec toujours les mêmes résultats).

Centrale ouverte, sorties désactivées, les pointes de touche directement sur les bornes de l’ioXpander (la noire sur GND et la rouge sur chaque sortie l’une après l’autre), toutes les sorties présentent une tension de 3,6 V en moyenne, dans une fourchette qui va de 3,2 à 4,2 V.
Accessoirement, entre GND et les deux bornes marquées 12V, je trouve bien les 12 V attendus.

J’ai connecté l’extrémité d’une paire torsadées d’un câble ethenet cat. 6a, un fil sur GND, un fil sur la borne 1, et j’ai fermé la centrale (sans ça, je ne peux pas activer les sorties). J’ai connecté les fils de l’autre extrémité chacun dans un Wago pour qu’ils ne se touchent pas accidentellement, et j’ai mis une pointe de touche dans chaque Wago. La sortie 1 étant toujours désactivée, j’ai retrouvé ma tension moyenne de 3,6 V.

Je vous passe les détails de la configuration de la centrale : la sortie 1 doit s’activer quand je l’arme (après une temporisation de 30 secondes), et se désactiver quand je la désarme. J’arme la centrale : pendant les 30 secondes de temporisation, la tension reste stable à 3,6 V de moyenne. Passé ce délai, la tension tombe à 0 V. Puis je désarme la centrale : la tension remonte à 3,6 V. J’ai fait ça trois fois, pour être sûr.

Du coup, je suis un peu perplexe. Je me dis qu’il suffit peut-être de faire fonctionner les entrées du X-8D à l’envers, mais le descriptif parle d’un seuil de détection à 4 V, alors que d’après les tensions relevées il faudrait fonctionner entre 0 et 3,6 V, 4,2 V maxi.
Reste de revenir à la solution des cartes-relais, mais les 12 V n’iront pas. Est-ce que des relais 5 V fonctionneraient tout de même à une tension plus basse ?

#19

Bonjour,
d’après la doc que vous pouvez reprendre plus haut, si les entrées ou sorties ne sont pas connectées, la tension est de 3.3V.
Connectez une résistance de 2kΩ à la borne de sortie pour faire vos mesures.
cdt

#20

2 KOhms, ou 2,2 ?

Cela ne fait peut-être pas de différence…