Mon projet de domotique filaire


#1

Bonjour,

1. Le projet
Il y a quelques mois j’avais créer un sujet pour demandes des conseils pour un projet de domotique filaire en construction neuve. C’était bien avant le démarrage de la construction. Dès les premiers RDV avec mon constructeur, j’avais expliqué que je souhaitait avoir une installation domotique, que je connecterai à l’installation électrique, et qu’ils devraient me trouver un électricien conciliant et assez ouvert.
Mon but était d’avoir un système domotique fillaire, avec des actionneurs (interrupteurs) en TBT, sur un câblage ethernet. avec une évolution vers un système d’alarme, de la gestion de consommation …

petit récapitulatif:
-environ 20 circuits d’éclairages
-9 volets roulants
-12 détection d’ouvertures

  • environ 4 détecteurs de mouvements

2. L’électricien.
Au départ j’ai demandé à l’électricien de me ramener chaque circuit de lampe au tableau, et de me tirer des gaine vide pour les interrupteurs au tableau. Idem pour les volets roulants.
Malheureusement l’électricien n’était pas embalé, et après un premier devis hors budget, j’ai décidé, avec l’accord de mon constructeur de m’occuper du câblage de l’éclairage, des Volets Roulants et des interrupteurs et bien sur du réseau informatique.

3. Les plans.
Une fois que j’ai décidé de prendre à ma charge une bonne partie de l’électricité (j’attends la moins value), j’ai voulu savoir les quantités de câblages dont j’allais avoir besoin.

J’ai tout d’abord identifié 5 aspects fonctionnels:

  • l’éclairage (pour l’instant identifiés en 220v)
  • les interrupteurs (pour l’éclairage ou les interrupteurs…)
  • les volets roulantes
  • le réseau ethernet
  • les détecteurs (détection d’ouverture ou de mouvements)

ce qui m’a permis de différencier 3 types de câbles principaux:

  • Du câble éthernet (interrupeurs, détecteurs et réseaux)
  • Des câbles 1.5mm2 HO7VU (éclairage)
  • Du câbles 5G1.5 RO2V (volets roulants)

Pour estimer les longueurs dont j’allais avoir besoin, j’ai utilisé un logiciel de dessin virtuel (inkscape):

  • J’ai importé mes plans et je les ais mis à l’échelle.
  • J’ai créé un calque pour chaque fonctionalité (éclairage, interrupteurs)
  • J’ai tracé des chemins de câbles de mon tableau, vers l’emplacement de chaque appareil
  • Utilisé un plugin permettant de mesurer la longuer de chaque tracé.

Voila ce que cela donne pour le RDC (tous calques confondus):

Et pour l’étage:

Ensuite j’ai reporté chaque longueur dans un tableau, et ajouté, selon le type de fonction, la distance supplémentaire verticale de câblage.
Exemple, pour les interrupeurs, si je passe par le sol:
+2m pour rejoindre le sol +1.3m pour remonter à l’interrupteur.

Pour les Volets roulants, en passant par le plafond:
1.5m pour rejoindre le plafond. + 0.5m pour redescendre du plafond au volet.

Ainsi, pour chaque pièce, j’ai pu estimer les longueur de chaque câble et calculer les longueurs totales dont j’avais besoin.

Voilà ce que donne mon tableau magique:

Ce qui donne donc comme approximation d’environ:

  • 200m de câbles rigide 1.5mm2 x 3 couleurs
  • 90m de RO2V 5 brins 1.5mm2
  • 650m de câble ethernet.
  • 750m de gaine ICTA
    En prévision de tout cela j’avais commandé un touret de 500m de câbles ethernet CAT 7A AWG23 100% cuivre à un prix fort intéressant.
    J’ai aussi recommandé 2x100m de cat7a duplex (2 câbles collés) pour les gaines ou j’aurais besoin de tirer 2 câbles Ethernet. (reçu !)

4. Quelques réponses à d’éventuelles questions:

  • pourquoi de l’éthernet au niveau des interrupteurs et non pas du 1.5mm2 pour revenir en arrière au cas ou ?
    Non pas que je n’imagine pas revendre un jour, mais :
  • je revends l’installation complète
  • je laisse au minimun les X8R et X4VR. (700€)
  • c’est génial à câbler. (essayer de coller 50 cm de mou dans une boite d’encastrement)
  • c’est évolutif (je garde 50% des brins disponibles pour une future utilisation)
  • ça ne me coute guère plus cher (0.24€ /m en rigide 1.5mm2 contre 0.25€/m pour 2 interrupeurs sur un brin ethernet)
  • j’ai le droit de le faire :smiley:
  • Pourquoi prendre du Câble Catégorie 7A alors que du 5e suffirait pour les interrupeurs et les détecteurs ?
  • la majorité des câbles 5e bons marchés sont en CCA -> Attention aux câbles en CCA
  • j’ai payé ma bobine de 500m 180€, soit 0.36€ du mètre (CAT 7A cuivre SFTP 1000Mhz), le meilleur prix actuel se situe aux alentours des 0.5€/m.

État actuel de ma maison:
Elle est hors d’air :slight_smile:


Mettre en oeuvre ipx800v4 sur installation existante
#2

Sympa le projet ! Je dis ça d’autant plus sincèrement que je suis sur le même type de projet, plus ou moins au même point. Pour mon cas, j’ai préféré câbler les inters en 1,5mm² mais tes arguments tiennent la route aussi. Pour l’éclairage je domotiserais surtout les points à allumage multiple (en gros là où j’aurai mis des télérupteurs) : salle, couloir, garage, extérieurs. Et les volets, pareil retour au tableau et X4VR. C’est mon électricien qui fait le boulot, ça demande un peu plus de réunions que la normale, mais pour l’instant ça ne se passe pas trop mal. J’ai pris un électricien qui fait maisons individuelles et du tertiaire, du coup il est un peu plus “open”. Et j’ai un peu d’avance, ma maison est hors d’eau et cloisonnée. Par contre attention, si tu fais par toi même l’électricité il y a de fortes chances que le consuel épluche attentivement l’installation, il faut bien être dans la norme !


#3

Merci pour tes conseils :slight_smile:

Oui effectivement le consuel risque de s’en mêler, et je ferai a mieux.
Déja vu que je ne m’occuperai que l’éclairage et VR et interrupteur, ça limite les points bloquants.
Il faut que j’utilises bien les bonnes couleurs (par ex ne pas prendre du 4G pour les VR, mais du 5G, qui a un fil bleu)
bien sur aussi les mise à la terre…
Coté interrupteurs la TBT utilsée sera hors champ normalement.


#4

J’ai eu mon chef de chantier au téléphone qui m’a dit que je devrai passer mes gaine par le plafond ou les cloisons, mais pas par le sol.

Du coup ça me ralonge les câbles et gaines :neutral_face:


#5

Bonjour
J’ai construit il y a maintenant 3 ans, j’ai réalisé l’électricité moi même, tout l’éclairage en 12v (autonomie totale vis a vis d’EDF) tout s’articule autour d’IPX 800 V3 avec 2 extensions, 2 X400,1 Eco device et divers modules autres pour la gestion de la VMC dynamique DF,de la PAC sur nappe phréatique.
Tous les commandes éclairage se font par bouton poussoir (câble ethernet 1 ier prix) ces bp sont reliés directement aux entrées IPX, il y a 80 spots 12v raccordés en sortie d’IPX.
Tout fonctionne à merveille depuis, je me suis absenté pour un voyage de 9 mois en camping car (Panaméricaine) et j’ai pu surveiller et commander la maison depuis mon camping car.
Bon courage


#6

T’as déjà bossé un peu :wink:

C’est bizarre, j’aurai cru que ça ferait plus de longueur. Mais je ne retrouve plus les quantités de câble chez moi…

J’ai bien compris que tu ne gérais pas les prises et le chauffage et que par rapport à chez moi tes coffrets sont plus centraux, tu as les interrs en ethernet, donc 1 seul pour 7 interr (au max).

Pour les interrupteurs, je ne comprends pas pourquoi tu passes par les cloisons du 1er pour faire le tour des pièces. Et tu ne veux pas d’inter près des lits pour lumières et volets ?

Ce que je me serais posé comme questions :

  • des interr à l’entrée pour faire de futurs scénarios
  • store électrique terrasse et porte de garage domotisable (comme les VR en fait)
  • plus d’éclairage dans la cuisine
  • t’as un établi de prévu dans le garage (éclairage)
  • détecteurs de fumée filaires
  • éclairage allée extérieure
  • inter/visio-phone, gache électrique portail / portillon
  • boite à lettre avec détecteur d’ouverture, bouton de relève de courrier
  • éclairage SDB : on ne fait pas ce qu’on veut
  • éclairage mirroirs SDB (idem)
  • enceintes dans le plafond : salon / cuisine / SDB / atelier
  • bibliothèque éventuelle à éclairer
  • placard encastrés à éclairer
  • des bandeaux led RGB sous les meubles de la cuisine ou canapé pour indiquer la météo (bleu = il faut dégivrer la voiture ; rouge = canicule ; …)
  • bandeau led sous le lit avec détecteur de présence de chaque côté du lit pour allumer doucement la nuit quand tu te lèves…

#7

Alors :
pour les interrupteurs à l’étage, pour l’instant j’ai fait le tour de la pièce, car cela me permet:
-de placer les interrupteurs ou je le souhaite, sur la périphérie de la pièces.
-de mettre des capteurs (température, humidité …)

une alimentation pour un futur store bane est prévue (il faut que je rajoute un calque supplémentaire “Autres”)

pour l’extérieur, je n’ai placé que les éclairages sur les façades dans un premier temps.
Jai une gaine de chaque coté pour des luminaires, des commandes, un abri de jardin …

pour les SDB je compte mettre des éclairages LED intégrés dans les carrelages.
Voici ce que j’avais fait dans une précédante salle d’eau:


les enceines dans le salon, je suis pas hyper fan, je préfére garder mes colonnes et satellites (moins esthétiques certes)
pour les chambres et SDB, ça sera dans un 2eme (voire 3eme temps), donc je prévoierai juste des gaines dans les pieces du bas (les auttres sont accessible via les combles.

La cuisine aura un éclairage principal à spot et un secondaire sous les meubles suspendus coté fenêtre.

Pas mal le coup des leds près du lit :slight_smile:

Merci en tout cas pour tes conseils :wink:


#8

Quel est votre avis sur le placement d’un détecteur d’ouverture sur une fenêtre oscillons-batante ?

vous placeriez :
-le capteur sur la partie oscillante, en bas (ne pas détecter l’ouverture d’aération)
-le capteur sur la partie oscillante, en haut (détecter si la fenêtre n’est pas complètement fermée)
-le capteur sur la parrie non-oscillante (bon là il y a un risque )

Le but cela serait de pouvoir faire un système d’alarme.

avez vous déjà réfléchi à la question ?


#9

Bonjour,

Je me pose également la même question ( mon projet n’est cependant pas aussi avancé que le tiens, la dale sêche actuellement )
A priori, je partirai sur la solution 2, détection de toute ouverture, oscilo ou non.

Suggestion : Dans la mesure ou un cable réseau sera tiré, s’il reste de la place pourquoi ne pas fixer 2 capteurs, un en haut et en bas? De cette manière on détecte tous les cas de figures :
Si détection capteur bas => fenetre ouverte
Si détection capteur haut => oscilo
Si aucun => fenetre fermé

Bon courage !


#10

Perso sur les OB j’en ai mis 2.
Ça me permet de faire une alarme “mode nuit” avec les OB ouverts et une alarme “mode absent” tout fermer et avec détecteurs de mouvement.


#11

Haha oui les 2 capteurs c’est la solution ultime.
c’est clair qu’avec un cable ethernet j’ai de quoi faire.
Le soucis c’est que ça va commencer à faire des entrées :confused:
j’ai 14 circuits de détection. si j’en rajoute 1 par fenêtre OB, ça m’en fait 6 en plus (c’est pas la mort)

de toutes les façons j’aurais jamais assez avec 1 seul X-24D.

Ha oui pour les interrupteurs, pour répondre à @TeHeR, je vais mettre seulement 2 inter par câble ethernet pour commencer. Histoire de me garder de la marge.

j’ai hâte de regarder de plus près les fenêtres (posées hier), pour voir la place que j’aurais pour placer les capteurs.
Sur les coulissantes, il me faudra 2 capteurs, un de chaque coté. (mais là, je les mettrai en série)


#12

J’ai reçu mes 2 bobines de 100m en duplex (cat 7) !


#13

perso, pour les OB le contact en haut sur l’OB.
Quand on voit comment les cambrioleurs ouvrent ces fenêtres, il ne me viendrait même pas à l’idée de partir en la laissant en ob …


#14

Ça dépend des cas de figures.
Sur mes 3 fenêtres en OB, une a une grille de défense et les deux autres des petites balustrades.
Si j’active l’alarme et que les OB sont ouverts, les volets descendent un peu plus bas que la balustrade. Très compliqué de passer dans ce cas de figure.


#15

oui bien sûr
je parle évidemment de mon cas fenêtre facile d’accès, sans grille et sans volets …


#16

Et moi, aucune de mes fenêtres n’a de barreaux, celles à l’étage donnent sur un toit à faible pente, donc autant dire que c’est comme si elles étaient au Rez de chaussé, niveau sécurité !


#17

Hello,

Voici quelques news.
Cette semaine j’ai pu voir les Fenêtre de près et les ouvrir ! bon je devrai avoir la place pour faire un trou et loger un capteur dans l’espace entre les 2 joints. Il faut que je trouve les bons matériaux (oeuillets caoutchouc, presse-etoupe ??) pour garder de l’étanchéité.

Sinon l’électricien m’a enfin rappelé. Pas de nouveau devis avec les moins values sur l’éclaire/inters/VR/Réseau.
Il ne comprenait pas ce que je voulais, alors je lui ai ré-expliqué:

  • vous placer les disjoncteurs pour les circuits d’éclairage et les VR, et vous vous arrêtez là.
  • Mais je vous tire les gaine ?
  • Non pas besoin, je vais me débrouiller.
  • Ha. Mais vous ne pourrez pas faire tout cela après la livraison de votre maison.(les placos serront refermés…)
  • J’ai vu avec mon chef de travaux, il me laisse la maison pendant 15j avant la fermeture des placos.
  • Vous n’avez qu’a faire toute l’électricité à ce compte là.
  • Non je vous laisse le tableau, les prises, moi je ne sais pas faire les calcul, vous c’est votre métier
  • Vous allez devoir passer un 2eme consuel
  • Oui pas de soucis.
  • Moi cela ne m’intéresse pas de faire 1/4 d’installation…
  • Voyez ça avec le conducteur des travaux.

Il l’avait très mauvaise !
Alors OK je comprends que mes spécificités ne l’intéresse pas (sauf à 3-4000€ de plus-value), mais dans ce cas faut pas s’étonner que je fasse cette partie moi-même.
Il dit qu’il préfère se retirer … or il a le chauffage et la plomberie, il a du déja s’engager avec mon contructeur… il peut pas tout plaquer comme ça.

Sinon mon conducteur des travaux m’avait dit que pour être tranquille, je devrais choisir une couleur de gaine différente. Aucun soucis. Ainsi on fera bien la différence entre les 2 circuits.


#18

Salut Kytrix,
Il n’est pas arrangeant ton électricien.
À ta place,j eviterai de prendre un artisan qui n a pas envie de faire ton chantier.Le travail risque d être baclé et mal fait si tu le force à honoré son contrat.
Tu dit ne pas connaître les calculs,de quels calculs parles tu?


#19

En passant par un constructeur, ce n’est pas moi qui choisi les artisans.
Heureusement mon chef de chantier à l’air de mon coté.

Quand je parlais des calculs, c’est pour le nombre de circuits, de disjoncteurs …
C’est surtout que je n’ai pas envie (ni le temps) de faire toute l’électricité… et que je profère qu’il me fasse cette partie.
De la même manière, vu que c’est la même boite qui fait la plomberie et le chauffage, j’ai pas envie qu’ils cherchent des histoires à un autre électricien (raccordement de la PAC, ou je ne sais quoi d’autre), dans le cas ou je demanderai à choisir un autre électricien.


#20

Hello,

Bon des news de mon installation:

demain je démarre le cablage.
j’ai:

coté matériel, je me suis préparé

  • un dévidoir pour câble électrique
  • un dévidoir pour les câbles ethernet
  • un “mètre de 12m” avec un vieux câble ethernet CCA.
  • la liste des câbles et gaines à tirer et leur longueur, avec des étiquettes à découper/coller.
  • une étiqueteuse
  • 1l de caprigel :smiley:

dévidoir électrique:


duodécamètre :smiley:

dévidoir ethernet:

j’ai aussi fait un plan d’implantation de mon matériel a coté du tableau électrique:


j’ai placé toutes les gaines, mais en réalité certaines partiron dans le plafond (pour l’étage)

Voilà !

suite des news demain.